A quelques jours de la tenue des élections législatives, le premier ministre israélien a dû être évacué alors qu’il animait une mobilisation politique dans le cadre du scrutin du 17 septembre prochain. En effet, des vidéos amateurs diffusées sur les réseaux sociaux et sur les plateformes d’informations montrent Benjamin Netanyahou entrain de quitter le lieu où il tenait son discours sous protection de son service de sécurité. Les médias qui ont relayé en boucle l’information indiquent qu’une alerte de tirs de roquettes imminents depuis la bande de Gaza avait été donnée. Aussi, l’autorité juive a-t-elle été évacuée d’urgence au soir de ce mardi 10 septembre à Ashdod.

Loading...

Incident après son annonce sur la vallée du Jourdain…

«Netanyahou, “Monsieur sécurité” est exfiltré du rassemblement de campagne suite à l’attaque à la roquette sur Gaza» a notamment publié sur le réseau social Twitter le quotidien israélien Haaretz. Cet incident intervient quelques heures seulement après l’annonce qu’avait faite le premier ministre israélien. « Aujourd’hui, j’annonce mon intention d’appliquer, avec un futur gouvernement, la souveraineté d’Israël sur la vallée du Jourdain et la partie nord de la mer Morte » avait-il déclaré lors d’une rencontre avec les hommes des médias. Notons qu’à la fin de l’alerte, il est revenu poursuivre son meeting selon une vidéo publiée par le parti du Likoud (droite) sur Whatsapp. Ses premières déclarations après l’incident étaient tournées vers le Hamas islamiste qu’il accuse. Pour lui, le Hamas avait peur de sa victoire.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom