Crédit: VCG / Groupe Visual China / VCG via Getty Images

C’est dans un contexte commercial très tendu entre les USA et la Chine, que cette dernière a déclaré avoir récemment porté plainte contre les Etats-Unis d’Amérique. Dans un communiqué figurant sur son site internet, le ministère chinois du Commerce a annoncé hier lundi qu’il a porté plainte auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) contre les USA. Cette annonce intervient un jour après l’entrée en vigueur des droits de douane supplémentaires américains sur une partie des marchandises chinoises.

« La Chine est très mécontente »

Le ministère chinois du Commerce avait indiqué que sa plainte qu’elle a déposée contre les USA auprès de l’OMC, a été faite dans le cadre de l’organe de règlement des différends (ORD) qui est une institution de l’OMC. En outre, la chine a exprimé son mécontentement face aux 15% de droits de douane américains imposés sur ses produits. « La Chine est très mécontente et résolument opposée à cela. Conformément aux règles de l’OMC, elle protégera fermement ses droits et intérêts légitimes » a déclaré le ministère.

Des droits de douane supplémentaires

Rappelons que la Chine et les USA, s’étaient mis d’accord lors du précédent sommet du G20 à Osaka, pour observer une trêve dans l’escalade des tensions commerciales. Mais le 1er Août 2019, le président américain avait annoncé des droits de douane supplémentaires de 10% sur une partie des 300 milliards de dollars marchandises chinoises importées.

La Chine a répliqué en annonçant des droits de douanes similaires sur les produits américains s’élevant à 75 milliards de dollars ainsi que sur les voitures. Suite à cela, l’administration Trump a décidé de désormais porter ses droits de douane à 15%, qui entreront en vigueur le 1er septembre 2019.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom