SAUL LOEB / AFP

Les autorités iraniennes pourraient ne pas participer à la prochaine Assemblée générale des Nations-Unies qui aura lieu à New-York à partir du 24 septembre. Selon les informations relayées par l’agence de presse iranienne Irna ce mercredi 18 septembre, la délégation de la République Islamique d’Iran n’aurait pas eu droit jusque-là au visa devant leur permettre d’effectuer le voyage sur les Etats-Unis.  Le média fait en effet remarquer que Mohammad Javad Zarif le ministre des Affaires Etrangères Iranienne devrait se rendre à New-York quatre jours avant le début de cette rencontre internationale afin de préparer la venue du président Hassan Rohani.

Mohammad Javad Zarif, persona non grata ?

L’agence de presse iranienne Irna indique que «si les visas ne sont pas émis dans quelques heures, le voyage [des deux hommes] sera probablement annulé». Notons que cette situation intervient alors que les deux pays entretiennent des relations diplomatiques assez tendues depuis la sortie des Etats-Unis du Traité de Vienne sur le Nucléaire Iranien. L’administration Trump avait dès lors prononcé une série de sanctions contre la République Islamique d’Iran. Toujours dans le cadre de ces sanctions, certaines autorités de ce pays du Moyen Orient avaient été inscrites sur une liste noire afin d’empêcher leur déplacement à l’étranger. Le nom du chef de la diplomatie iranienne figurerait sur ladite liste.  

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom