Image tirée d'une vidéo d'un objet volant non identifiée filmé par un pilote de l'US Navy. DR

Fin 2017 et début 2018, le New York Times a relancé de nombreux débats au sujet de l’existence d’OVNIS. En effet, plusieurs vidéos ont été dévoilées, vidéos via lesquelles le spectateur peut voir que divers objets non identifiés se mettent à voler un peu partout. D’étranges manœuvres filmées et commentées par des pilotes de l’US Navy.

Très vite, de nombreuses questions se sont posées. Quels sont ces objets volants, que faisaient-ils ici. Ces vidéos sont elles-mêmes vraies ou ne sont-elles que de vulgaires montages dont la seule visée est de provoquer le buzz ? Aujourd’hui, l’armée américaine a levé le voile sur plusieurs de ces réponses, se gardant toutefois d’aller trop loin.

Des vidéos révélées par le New York Times

Dans les faits, les trois séquences filmées l’ont été en 2004, 2014 et 2015, au niveau de la frontière mexicaine, dans un espace aérien strictement réservé aux exercices militaires. Sur ces images, des engins se mettent à voler à une vitesse hypersonique, effectuant ensuite des manœuvres qui, à ce jour, sont encore impossibles à maîtriser. Ces vidéos elles, sont donc de vraies vidéos et ont été filmées à l’occasion de sorties de l’armée américaine.

À l’époque, Joseph Gradisher, porte-parole de la Marine, affirmait qu’il devait s’agir de drones ou même de ballons. À cette occasion, ce dernier avouera toutefois la reprise d’un programme du Pentagone visant à étudier ce genre de phénomène, dont les explications ne sont pas claires et limpides. Une manière pour lui de dire que le gouvernement lui-même se posait quelques questions.

L’armée avoue ne pas savoir à quoi elle a assisté

Une année plus tard, ce même Gradisher est revenu à la charge, confirmant qu’il s’agissait ici « d’objets inconnus violant l’espace aérien américain ». Aujourd’hui, malgré des heures de recherches et de théories, ce dernier a affirmé que personne n’était en mesure d’identifier les objets présents sur ces images. Plus fou encore, ces vidéos ont fuité et n’étaient pas du tout prédestinées au grand public. Soucoupes volantes, attaques extra-terrestres ? Pour le moment, difficile de savoir, mais l’armée vient de confirmer n’avoir aucune idée de ce dont elle a été témoin.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom