La Ministre de l'enseignement supérieur béninois

Passations de service en cascade hier vendredi 06 septembre dans les différents ministères, après le remaniement ministériel de la veille Aurélie Adam Soulé Zoumarou, autrefois ministre de l’économie numérique et de la communication, a transféré ses charges de la poste et de la communication à Me Alain Orunla, nouveau propriétaire de ce portefeuille ministériel. L’avocat a promis veiller à « la préservation des acquis sociaux ». Il s’engage aussi à trouver ensemble avec les acteurs du secteur « les moyens de gagner le pari de la modernisation de la presse ».

Le même exercice de passation de charges a été effectué dans la même journée au ministère des affaires sociales. L’ancienne détentrice du portefeuille Bintou Chabi Adam Taro a passé le témoin à son successeur Mme Véronique Tognifodé Mèwanou. Celle-ci a promis de mettre « toute l’énergie qu’il faut pour relever les défis qui s’imposent pour le bien-être de la population ».

Vigilance!

Au niveau de l’enseignement supérieur une autre ministre qui quitte l’équipe gouvernementale a aussi passé le témoin à sa remplaçante. Marie Odile Atanasso a en effet transmis ses charges à Mme Eléonore Yayi Ladékan. Après avoir reçu les conseils de Mme Atanasso qui l’invite à la vigilance compte tenu des « milieux de ruse, d’intrigue et de compromission » dans lesquels elle sera amenée à naviguer, Mme Ladékan a promis de travailler pour le rayonnement du système éducatif béninois.

Promotion du tourisme au Bénin: le nouveau ministre de la culture énonce sa position

Dans le ministère du commerce le dernier ministre remercié par Patrice Talon passait également service son successeur Mme Shadiya Assouman, dans la même journée de ce vendredi. La nouvelle maîtresse de céans a promis poursuivre les projets et programmes dont elle a hérité en imprimant à leur mise en œuvre, de nouvelles dynamiques s’inscrivant dans le cadre des stratégies novatrices qui tiennent compte du contexte actuel.

Abimbola de retour

Jean Michel Abimbola l’ancien député appelé par le président Patrice Talon dans le nouveau gouvernement est aussi entré en fonction hier vendredi. Il prend des mains du ministre Oswald Homéky, les secteurs du tourisme , de la culture et des Arts. Rappelons que l’homme avait déjà occupé ce poste ministériel sous Boni Yayi.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. l’Intérêt général semble sacrifier à la manœuvre politicienne : l’auteure et le pilote d’une réforme stratégique majeure, évincée au milieu du gué.

    Faut-il y voir la place accordée à l’éducation par ce gouvernement ?

    \\\\///
    (@_@)

  2. Des gens comme Aziz, Sonagnon, Avouhan, Joleplombier, Agadjavidjidji, Le dou, Olla Moriba etc sont des hommes d’intrigues et spécialistes de natation en immersion totale en marécages
    NAPOLEON 1 le sacré crétin est le plus fourbe d’entre eux
    Oh là là ma Tata odile a aison

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom