Trump Rohani

Le président américain Donald Trump souffle le chaud et le froid avec l’Iran. Tantôt, le locataire de la maison blanche se montre très offensif à l’égard de Téhéran et parfois il semble vouloir calmer le jeu. Depuis son accession à la maison blanche en 2016, le magnat de l’immobilier s’est mis à dos les principaux dirigeants de la République islamique d’Iran.

Sous la houlette de Donald Trump, les USA se sont désengagés de l’accord international sur le nucléaire iranien conclut à Vienne en 2015. Les relations entre Washington et Téhéran sont alors devenues exécrables et le dialogue a été rompu entre les deux capitales. Tout récemment, la présidence américaine a indiqué que Donald Trump est favorable à une rencontre avec son homologue Hassan Rohani.

Khamenei indique la seule condition qui peut faire pencher la balance

Cependant, les autorités iraniennes ne veulent pas entendre parler de négociations avec les USA en l’état actuel des choses. Ce mardi, le guide suprême iranien a exclut toute possibilité de rencontre avec Donald Trump. Sur son compte Twitter, l’ayatollah Ali Khamenei a été on ne peut plus clair: ” Négocier avec les Etats-Unis reviendrait à accepter qu’ils imposent leurs exigences à l’Iran” a déclaré le guide suprême iranien. Une seule chose peut amener l’Iran à envisager une rencontre avec le locataire de la maison blanche. En effet, selon Ali Khamenei, si les USA réintègrent l’accord de Vienne, une porte sera ouverte pour des négociations entre Washington et Téhéran sinon pour le moment aucune discussion n’est possible.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Ce que l’Iran pose comme conditions est un strict minimum. Surtout quand on se rappelle que Donald Trump a refusé d’appliquer l’accord sur le nucléaire, pour des raisons qui n’ont rien à voir avec le comportement de l’Iran, mais pour des raisons de politique intérieure. Il s’agissait pour Trump de démanteler systématiquement tout ce que le Président Obama avait fait.
    Si Trump demande aujourd’hui de dialoguer il est légitime de penser que c’est pour des raisons intérieures. Normalement, les USA devraient d’abord montrer un signe bonne volonté en levant les sanctions imposées en plus de leur sortie de l’accord sur le nucléaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom