C’est à la fin des années 1980, alors âgé d’une vingtaine d’années, que l’écrivain Yann Moix fait ses débuts dans le monde des médias. À l’époque, celui qui deviendra auteur à succès enchaîne les dessins caricaturaux et les textes à connotation raciste. Assurant penser les envoyer à Hara-Kiri de Choron et Cavanna, il n’en était finalement rien.

Loading...

Aujourd’hui, ces vieux textes et dessins ressortent. Le buzz lui, a été tel que Moix a été forcé d’annuler la promotion de son nouvel ouvrage, en plus de s’excuser publiquement. Problème, comme le souligne Me Emmanuel Pierrat, avocat du frère et du père de l’écrivain, ce dernier ne s’excuse qu’auprès de la communauté juive. Également accusé de négrophobie, ce dernier n’a absolument rien dit à ce sujet. « Il ne s’agit pas de concurrence mémorielle. Mais cela pose question sur la sincérité de son repentir », affirme le conseil.

Moix s’excuse auprès de la communauté juive

Dans ses textes, Moix s’amuse. « Je suis noir, mais je me soigne… » lance-t-il dans un petit texte publié dans la rubrique « Humeurs noires » du média dans lequel il publiait. Dans cet écrit, il compare ensuite un chien à un noir. Sous couvert d’anonymat, l’auteur enchaîne avec des phrases d’une extrême violence, comparant les noirs au boulet que l’homme traîne à ses pieds, « comme l’héritage de son passé simiesque. »

Certains attendent bien plus

S’il a depuis présenté ses excuses, justifiant ses écrits et ses dessins comme une erreur de jeunesse, ce dernier ne l’a toutefois fait qu’à l’encontre de la communauté juive. Concernant les noirs, celui-ci n’a pipé mot, d’ailleurs même Laurent Ruquier, accusé de complaisance vis-à-vis de son ancien chroniqueur invité lors de la première d’On n’est pas couché, n’a pas abordé le sujet.

Voir les commentaires

5 Commentaires

  1. On pourrait remettre pour une heure la guillotine / la pendaison dans ce royaume de France .Ou tout simplement le mettre dans une des nombreuses cellules d’Amérique , là où il ya remplie de noirs et qu’il subissent un aceuil chaleureux.

  2. Ras le bol de ces pleureurs et arrêtez de vous excuser et de cirer les pompes des juifs si ça ne leur va pas ils peuvent dégager dans leur soit disante démocratie.

  3. Ici en europe..on ne rigole pas avec les lobbyes juifs….qui sont la plus force organisée..

    Aucun état à plus forte raison un homme ne peut affronter les juifs..

    Quant aux noirs..les excuses viendront..dans..1000 ans..peut etre

    Ce ne sont pas les images en afrique du sud…ce spectacle honteux en méditerrannée…qui forceront les gens..à nous respecter

    Le respect se mérite..et ne se décrete pas…

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom