L’avocat personnel du président américain Donald Trump, Rudy Giuliani serait impliqué dans une affaire de lobbyisme illicite. En effet une enquête fédérale a été ouverte l’encontre de cet ancien maire de New York sur d’éventuels liens de non-respect des règles de cette activité. Les informations ont été données hier par le New York Times qui s’appuient sur les déclarations de deux sources ayant requis l’anonymat.

L’une d’entre elles a expliqué que l’enquête visant Rudy Giuliani porte entre autre, sur les tentatives de ce dernier à porter atteinte à l’ancienne ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’Ukraine, Marie Yovanovitch.

Une enquête contre Joe Biden et son fils

Jeudi dernier, la justice américaine avait accusé deux hommes d’affaires pour avoir dérogé aux règles sur le financement électoral. Ces personnes avaient des liens avec Rudy Guiliani et il se peut qu’ils aient joué de grands rôles dans le plan construit par l’avocat de Donald Trump. Ce plan devait persuader l’Ukraine d’ouvrir une enquête pour corruption sur l’adversaire du milliardaire américain aux prochaines présidentielles Joe Biden et son fils Hunter Biden. Ce dernier avait travaillé dans un groupe gazier ukrainien.

L’appel du 25 juillet dernier les deux présidents

Rappelons que cette enquête visant Rudy Giuliani, intervient à un moment où Donald Trump est visé par une procédure de destitution enclenchée par les démocrates qui se basent sur les informations d’un lanceur d’alerte. Celui-ci avait indiqué qu’au cours d’un appel, entre le locataire de la Maison Blanche et son homologue ukrainien le 25 Juillet dernier, l’ex-magnat de l’immobilier avait demandé au dirigeant ukrainien d’enquêter sur Joe Biden et son fils Hunter. Aussi avait-il demandé l’ingérence de l’Ukraine dans les élections présidentielles de 2020.

Procédure de Destitution : une ambassadrice défie Trump

Le 04 octobre, le procureur ukrainien Rouslan Riabochapka avait dit que des audits d’affaires sont effectués et peuvent éventuellement impliquer l’ancien dirigeant de Burisma, Mykola Zlochevsky, l’homme d’affaires Serguiï Kourtchenko et d’autres personnes. Il avait expliqué qu’environ 15 affaires avaient été classées et ne semblent pas impliquer Hunter Biden.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom