La rivalité entre artistes serait une composante incontournable du show-business à l’américaine. Rihanna et Ciara, Niki Minaj et Cardi B, Jay-Z et Kanye West ou encore Drake et Pusha-T. Des rivalités avérées qui parce qu’ils étaient de notoriété publique, avaient induit un ensemble de codes et de règles de bienséance que médias et fans se devaient suivre. Ce week-end, alors que la star canadienne célébrait son 33 ème anniversaire un incident était survenu.

Quand Pusha-T s’invite presque à l’anniversaire de Drake

Quelques moments après la mémorable soirée que la star avait passé avec ses amis et des fans, Drake publiait sur son compte Instagram un message de gratitude te de reconnaissance à l’endroit de toutes ces personnes qui avaient su lui montrer et lui donner de l’amour au cours de cette journée spéciale. 

« Aujourd’hui, je me suis réveillé et j’ai regardé mon téléphone et j’ai réalisé combien d’énergie positive et combien de liens incassables j’ai dans ma vie avec des gens incroyables. (…)Merci pour une journée vraiment édifiante. Je vous aime tous pour toujours » écrivait l’artiste.

Mais la soirée organisée par ses amis, clou de cette journée festive avait frôlé la catastrophe. En effet, le DJ chargé d’opérer ce soir-là et de faire brûler la dancefloor, avait commencé à jouer “Don’t Like”, un remix du titre de Chief Keef , sur lequel avait posé Pusha-T. Une monumentale erreur, qu’un des amis proches de Drake, OVO Mark, s’était chargé de rapidement rattraper en enjoignant au disc-joker de ne surtout pas jouer le morceau.

La scène aurait été filmée et publiée sur Instagram. Un  incident qui aurait pu changer de tout au tout l’ambiance de la soirée. Car entre Drake et Pusha-T, ce serait une rivalité vielle de près de huit années ; les deux artistes de puis 2011 se clashant régulièrement par tubes interposés.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom