L’ancien footballeur international camerounais Samuel Eto’o a dénoncé dans une interview qu’il a accordée à l’Agence de presse française un certain nombre de choses qui empêchent le rayonnement du foot africain. Il s’est notamment attardé sur le Ballon d’or, cette récompense annuelle qui est attribuée au meilleur joueur de l’année dont les votes seront clôturés le vendredi prochain.

Manque de solidarités entre Africains…

Il fait en effet remarquer le peu de solidarité qu’il y a entre les footballeurs africains afin d’aller à la recherche de certaines distinctions honorifiques dans le monde du football. Dans ses propos, l’ancien joueur du Fc Barcelone s’est interrogé sur les réelles raisons qui motivent « cette haine… entre Africains ».

Pour lui, c’est plus qu’une certitude qu’aucun soutien ne viendra de l’extérieur pour les joueurs africains. Il reste persuader que si tous les joueurs africains accordaient leurs votes à leurs frères africains, le continent aurait connu beaucoup de meilleurs joueurs.

Dans l’histoire du football africain, l’actuel président libérien est le seul du continent noir à avoir eu cette distinction honorifique. 25 ans après George Weah, aucun autre Africain n’a encore eu cette chance. L’autre facteur qui n’est visiblement pas de nature à rendre service aux Africains selon Samuel Eto’o est la domination des médias africains par ceux occidentaux.

Quid des médias

Il estime que les actions de « Lionel Messi » sont mieux relayées que celles des stars africaines. Pour l’ancien attaquant camerounais, l’Afrique a beaucoup de grands joueurs qui ne sont pas valorisés. Il déplore notamment le fait que les trois meilleurs buteurs du championnat anglais que sont Mané, Salah et Aubameyan ne soient pas soutenus dans ce processus qui en cours.

Il fait remarquer que son but ultime est d’accompagner dans la mesure de ses possibilités cette génération de joueurs qui fait beaucoup de merveilles.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom