Joris Thys, Dg Port

Bonne nouvelle pour l’entreprise chinoise China Harbour Engineering Company (CHEC). Elle a été choisie par les gérants belges du Port Autonome de Cotonou (PAC) pour faire des travaux d’investigation géotechnique sur la plateforme portuaire.

Les deux parties ont signé un contrat à cet effet, le vendredi 15 novembre à Cotonou. La China Harbour Engineering Company était représentée par son manager général Cheng Fangli. Du côté du port autonome de Cotonou, il y avait le Directeur général Joris Thys. La CHEC aura pour mission de creuser 40 forages et de faire des essais SPT (Standard Penetration Test) sur mer et sur terre.

Obtenir une cartographie détaillée de sous-sols présents

L’objectif est d’en extraire une cartographie détaillée de sous-sols présents ainsi que leurs caractéristiques physiques dans la zone du Terminal et du projet d’accès centralisé. Les résultats de ces travaux fourniront aux gestionnaires du Port,les données techniques pour la construction dudit Terminal pour marchandises en vrac, en cargo etc.

Rappelons que la société chinoise est implantée dans plus de 80 pays. Elle a une solide expérience dans le domaine. Les nouveaux patrons de la plateforme portuaire attendent de lui, les rapports de la campagne d’investigation dans un délai de 4 mois. L’appel d’offres qui a abouti à la sélection de la China Harbour Engineering Company a été lancé par l’autorité portuaire en mai 2019.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. On viendra me dire ici que Talon est actionnaire dans lcette société Chinoise ou encore que c’est lui l’actionnaire principal
    Pauvre de nos compatriotes
    Je passais
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom