L’actrice Adèle Haenel continue d’avoir du soutien depuis les dernières révélations qu’elle a faites sur le réalisateur Christophe Ruggia. Lors d’un entretien qu’elle a accordé au média français Mediapart, elle a en effet confié avoir été victime de la part du scénariste âgé de 54 ans, des faits de harcèlements sexuels et d’attouchements sexuels.

Ces faits se seraient produits alors qu’elle n’était qu’une adolescente. Le mis en cause, avait tourné avec elle son tout premier film intitulé « Les Diables ». Depuis ces révélations, les soutiens fusent de toute part. Le dernier en date est celle de la première dame de la France. Lors d’une sortie médiatique qu’a effectuée l’épouse d’Emmanuel Macron ce jeudi 7 novembre, elle a salué la décision qu’a prise la jeune femme de 30 ans de sortir de son silence.

Brigitte salue le courage de l’actrice

Pour elle, c’est courageux de briser le silence après avoir subi de tels actes. Aussi, estime-t-elle que toutes celles qui parlent ont du courage. L’étape suivante selon Brigitte Macron est « la réponse à apporter à ses messages ». Elle a fini par réaffirmer à l’actrice toute sa proximité dans cette affaire. Elle indique qu’elle a sa reconnaissance pour avoir pris la parole dans de pareilles circonstances.

Profitant des rencontres cinématographiques de Dijon ce même jeudi, le ministre de la Culture a également donné son avis sur cette actualité dans le monde du 7ème art. Franck Riester a réaffirmé son soutien à la jeune femme ainsi qu’à « toutes celles qui osent briser le silence ». Notons que le mis en cause a réagi suite aux révélations faites par Adèle Haenel en demandant un droit de réponse à Mediapart.

Si le réalisateur reconnait avoir commis une « erreur » en jouant à ce qu’il appelle «les pygmalions », il a néanmoins nié tous les faits à lui reprochés par son ancienne collaboratrice. Il a par la suite demandé à Adèle Haenel de lui pardonner.Même si l’accusatrice n’a pas évoqué une volonté de poursuite judiciaire, le Parquet de Paris s’est saisi du dossier.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom