La crise traversée par l’avionneur américain Boeing, semble ne pas empêcher ce dernier d’aller de l’avant. En effet, le vendredi 22 octobre 2019, la compagnie a rendu publique son dernier nouveau-né : le Max 10. Celui-ci est désormais le tout dernier modèle de la gamme des Boeing 737 Max, et vient après les Max 8 et 9 impliqués dans les crashs des vols 610 de Lion Air et 302 d’Ethiopian Airlines.

Disposant d’une capacité d’accueil de 230 passagers, le nouvel appareil de Boeing a été fabriqué dans l’usine de Seattle de la compagnie. Cette capacité dépasse de 10 celle du Max 9 et de 20 celle du Max 8.

Il dispose aussi du MCAS

Un porte-parole de l’avionneur a confié à l’AFP que ce dernier modèle de Boeing, tout comme ses prédécesseurs, dispose du système anti-décrochage appelé MCAS. Il a fait savoir que le Max 10 intégrera le « logiciel amendé » à partir du moment où il sera homologué par les responsables de la sécurité aérienne.

Concernant le nouveau bijou de Boeing, la compagnie a indiqué avoir reçu 550 engagements de commandes et commandes, venant de 20 clients à travers le monde entier. Cependant, les responsables de la sécurité aérienne n’ont pas encore approuvé la version corrigée du MCAS, et les Max 8 et Max 9 sont toujours immobilisés au sol.

Le MCAS devrait empêcher l’avion de partir en piquer

Pour rappel, les accidents des avions (vols 610 Lion Air et 302 Ethiopian Airlines) avaient fait au total 346 morts. Dans ces crashs le MCAS, qui devait éviter à l’avion de partir en piquer, dont en cas de perte de vitesse, avait été mis en cause. Le système s’était déclenché de façon automatique dans les deux cas.

Cela suite à la réception de fausses informations montrant que l’avion était en décrochage. Le MCAS conçu pour le Max est dédié aux moteurs plus lourds que ceux des précédents 737.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom