Une ressortissante russe a récemment été arrêtée par les services de douanes russes pour avoir transporté de l’or clandestinement à la frontière entre la Russie et la Chine à Zabaïkalsk. En effet, elle avait caché dans ses chaussures huit lingots d’or pur qui représentent un poids de 1863 grammes et estimés à une valeur touchant les 71 000 euros.

Une enquête a été ouverte

L’information a été donnée ce mardi par le service des douanes régionales de la Russie, qui précise que la femme arrêtée avait les lingots d’or attachés avec du ruban adhésif à ses semelles. Aussi cette masse d’or l’empêchait d’avoir une démarche correcte qui a attiré l’attention des douaniers. Le service des douanes régionales russe a fait savoir que la femme mise en cause avait remis sans faire d’histoire tous les lingots d’or qu’elle transportait, suite à une fouille visant à identifier le métal.

Les experts ont indiqué que cette masse d’or a été conçue de façon artisanale. Par ailleurs, une enquête pour « trafic de ressources stratégiques » a été ouverte. La femme a de son côté, fait comprendre que c’était un chinois qui avait fait la commande du métal précieux.

D’autres russes arrêtés

Notons que la recherche et l’exploitation artisanale de l’or dans les rivières aurifères demeurent une des activités populaires menées en Russie , l’un des premiers pays exportateurs d’or sur la planète. Pour rappel, ce n’est pas la première fois que ce mode opératoire de transport clandestin d’or appliqué par la femme arrêtée à la frontière est remarqué.

En août dernier, une russe avait usé de la même stratégie pour faire passer une dizaine de lingots d’or à la même frontière. A compter du début de l’année 2019, plusieurs citoyens ont fait les frais des douaniers russes à Zabaïkalsk. Ils avaient aussi essayé de transporter de l’or illégalement en direction de la Chine.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom