Lors d’une sortie médiatique qu’a effectuée le président de la République arabe syrienne, il s’est prononcé sur les relations qui existent entre le président turc et l’Union Européenne. Pour Bachar el-Assad, Recep Tayyip Erdogan n’est pas véritablement apprécié par les dirigeants européens.

Ceux-ci seraient plutôt obligés de collaborer avec lui à cause de leurs luttes contre le phénomène de l’immigration clandestine. Pour l’homme fort de Damas, les Européens craignent Erdogan qui ne manque pas de brandir à chaque occasion, la menace relative à l’ouverture des portes de l’Europe aux migrants qui sont dans son pays.

“Ils savent que c’est un islamiste”

«Ils savent bien que c’est un islamiste fanatique, ils sont au courant. Mais ils savent aussi qu’il expédiera chez eux ces extrémistes (ou, peut-être, ces terroristes)» a notamment déclaré Bachar el-Assad lors de cet entretien accordé au média RT. Ces propos du président syrien interviennent dans un contexte où l’homme fort d’Ankara menace à nouveau l’UE.

Lors d’une visite à Budapest cette semaine, le président turc est revenu sur la menace relative à l’ouverture des frontières aux réfugiés. « Avec ou sans soutien, nous allons continuer à accueillir nos hôtes, mais seulement jusqu’à un certain point (…) Si nous constatons que cela ne fonctionne pas, nous n’aurons pas d’autre choix que d’ouvrir les portes » avait déclaré Recep Tayyip Erdogan le jeudi dernier en Hongrie.

Les migrants moins dangereux?

Le président syrien a profité de cette occasion pour lancer quelques piques aux dirigeants européens. Même s’il reconnaît que l’envahissement de l’Europe par les 3,6 millions de Syriens ayant fui le conflit, représente un danger pour le continent, il estime qu’il est encore plus dangereux pour les dirigeants « de soutenir les terroristes en Syrie».

Daesh : Ankara annonce la date de renvoi des étrangers chez eux

«Voilà la chose la plus dangereuse. C’est de l’hypocrisie. Comment peut-on avoir peur de ces quelques millions, parmi lesquels il y a très peu de terroristes » s’est interrogé l’homme fort de Damas.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Pas fausse l’analyse de Bachar…L’ Erdogan de mes …? faux cul des Droits de l’Homme et haït de l’UE, mais certainement à Dégager le l’OTAN…Amen !

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom