,

Fermeture des frontières nigérianes : Des mécanismes sont mis en place pour régler la situation, selon A. Agbénonci

Le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci s’est prononcé ce week-end sur la fermeture des frontières nigérianes. C’était lors d’une rencontre avec l’ambassadeur du Nigéria près le Bénin suite aux incidents survenus à Igolo et Pobè, localités proches du Nigéria. D’après lui, des stratégies sont peaufinées pour la réouverture des frontières.

« Des mécanismes ont été mis en place et nos chefs d’Etat sont parfaitement au courant, et tout sera mis en œuvre pour pouvoir régler la situation ». Ce sont là les propos rassurants qu’a laissé entendre, samedi 16 novembre dernier, le ministre béninois des affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci en ce qui concerne la fermeture des frontières nigérianes.

Publicité

C’était au cours d’une rencontre qu’il a eue avec l’ambassadeur du Nigéria près le Bénin après les incidents survenus à Igolo et à Pobè. Une horde de prétendus douaniers nigérians ont fait irruption dans ces localités et emportés plusieurs sacs de riz, d’huiles et autres stockés dans les magasins situés sur le territoire béninois.

Relativement à la fermeture des frontières, Aurélien Agbénonci indique qu’il y a espoir. « Nous sommes dans une dynamique de dialogue avec le Nigéria. Nous sortons d’une réunion tripartite qui a eu lieu à Abuja, le 14 novembre dernier où nous avons trouvé une voie de sortie pour régler les problèmes liés à la fermeture de la frontière et à la lutte contre la fraude de la manière la plus conforme aux traités de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et aux traités internationaux », a déclaré le ministre des affaires étrangères après avoir déploré les incidents.

Tec et fermeture de frontière: trois rendez-vous à Abuja la semaine prochaine

Environ trois mois après la fermeture des frontières du Nigéria, les pays concernés sont entrés en négociation avec les autorités nigérianes. Lors de la rencontre d’Abuja, plusieurs recommandations ont été faites. Selon Aurélien Agbénonci, cela augure d’un dénouement heureux de la crise qui menace les activités économiques des pays voisins au Nigéria.

Une réponse

  1. Avatar de dos
    dos

    vous parlez français seulement. Le problème est ailleurs et le lion le sait très bien. Il a croisé garçon sur son chemin. Lui qui se croit puissant. que lui même commence par respecter les dispositions de la cedeao. Depuis des mois, la CADHP a rendu une décision au sujet de ajavon. A t’il respecté ces décisions?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires