Huawei office building (photo d'illustration)

Des applications au cœur d’un scandale géopolitique ? En effet, Taïwan a décidé de suspendre à la vente, trois smartphones Huawei. En effet, plusieurs applications développées et utilisées sur Huawei placent l’île sur le territoire chinois. Un problème pour les locaux, mais pas pour la Chine puisque Taïwan est supposé être un territoire gouverné indépendamment de la République Population de Chine depuis près de 70 ans.

En effet, depuis plusieurs décennies Taïwan et la Chine ont pris des routes sensiblement opposées. Toutefois, malgré ces apparentes divergences, les autorités chinoises gardent un œil sur l’île et ce qu’il s’y passe. D’ailleurs, des missiles chinois sont constamment pointés en direction de Taïwan dans le cas où il faille intervenir. Une situation qui prouve que les tensions entre les deux parties sont bien réelles. Aujourd’hui, les Taïwanais sont d’ailleurs divisés entre l’idée de devenir totalement indépendant et celle concernant un rapprochement sous tutelle chinoise, tout en gardant une certaine liberté.

Taïwan tape du poing sur la table

Dans tous les cas, nul ne sait ce qui pourrait advenir des autorités et des citoyens Taïwanais. Résultat, la situation reste bloquée et le moindre prétexte est bon afin de faire mal à son adversaire. C’est à ce titre que Taïwan, qui n’a pas supporté se voir être considéré comme partie intégrante de la Chine, a décidé de boycotter les P30, les P30 Pro ainsi que les Nova 5T. Pour la NCC, la commission taïwanaise de communication, « les libellés dans ces smartphones ne reflètent pas des faits et a également heurté la dignité de notre pays ».

Sanctions US : l’ultime avertissement de Huawei à l’administration Trump

Huawei, un nouveau coup dur

L’idée était alors de frapper un grand coup en vue de préserver la dignité nationale. Ces suspensions temporaires pourraient même devenir définitives si les changements nécessaires n’étaient pas rapidement appliqués par Huawei afin de ne plus faire figure Taïwan en tant que simple territoire chinois dans certaines bases de données. Xunwei Technologies, distributeur des smartphones Huawei sur le territoire taïwanais, assure avoir pris en compte ces annonces et a confirmé travailler à résoudre rapidement le problème. 

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Taiwan est independant dans les faits, propre passeport, monnaie, democratie, etc, la chine communiste n a jamais rien decidé à Taiwan, nous devons les soutenir face a cette dictature sanguinaire. la chine fait un chantage permanent au monde entier, mais il y a bien 2 chines! et ici internet est libre, les journalistes, avocats, libraires, ne sont pas emprisonnés pour un oui ou un non

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom