Ph : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Nicolas Sarkozy, l’ancien président français était plutôt jaloux. C’est du moins ce qu’on retient des déclarations faites par Harry Connick Jr. Ce vendredi 15 novembre, alors qu’il participait à C à Vous sur France 5, le comédien est revenu sur le comportement de l’ancien locataire de l’Elysée quand il enregistrait avec Carla Bruni le titre « And I love you ».

“Ne regardez pas ma femme”

Sur le plateau de l’émission animée par Anne-Élisabeth Lemoine, il fait remarquer que l’ancien président était venu leur rendre visite au studio. Selon ses confidences, l’auteur de « Passions » avait un message très clair à lui passer. « Je me souviens que quand Monsieur Sarkozy est venu au studio, c’était comme s’il était là pour dire ‘Ne regardez pas ma femme ! » s’était rappelé Harry Connick Jr.

Il déclarait en effet que Nicolas Sarkozy surveillait chacun de ses déplacements. « Dès que je suis arrivé, il m’a suivi comme une ombre et quand j’ai quitté le studio, il m’a suivi aussi. J’ai marché sur des œufs » avait-t-il ajouté dix ans après l’enregistrement de ce titre qui représente le premier single de l’album « Your Songs ».

“Très accessible” il y a dix ans

Cet album est une reprise de grands classiques américains. Si aujourd’hui, le comédien et chanteur américain a pu s’exprimer ainsi, il avait tout de même quelques réserves il y a quelques années. S’exprimant sur cette même visite, il s’était plutôt attardé sur le côté « très accessible » de l’ancien président de la République.

 «Il est passé, et j’ai été frappé par son côté très accessible. Il fallait que je me reprenne sans cesse, car nous en étions presque à nous taper dans le dos», indiquait-il dix ans plus tôt. Rappelons que Carla Bruni et l’épouse du chanteur étaient de vielles amies. Les deux avaient en commun, la passion du mannequinat.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom