Hier jeudi 14 novembre, les députés ont voté un nouveau code électoral au parlement à Porto-Novo. L’une des innovations majeures de ce document est la réduction de la caution des candidats à l’élection présidentielle. Cette somme est désormais fixée à 50 millions au lieu des 250 millions exigés par l’ancien texte. Le Secrétaire exécutif des Forces cauris pour un Bénin Émergent (Fcbe) est soulagé.

A en croire Paul Hounkpè, sa formation politique a toujours milité dans ce sens. « C’est comme un succès » pour le parti, confie t-il à Soleil FM. Ce qui semble par contre assombrir sa mine, c’est la question du parrainage. Il rappelle que son parti a toujours exigé la reprise des élections législatives en 2021.

C’est avec la reprise des législatives que le parrainage pourrait comprendre les députés

« C’est avec cette reprise que le parrainage pourrait comprendre les députés » soutient-il. Dans le cas contraire, on devrait permettre à l’opposition d’aller chercher ses parrainages au niveau des maires. Sinon, elle est désavantagée parce qu’il y a actuellement 83 députés membres de la mouvance.

Révision de la constitution au Bénin: Les FCBE de Hounkpè et cie déclarent être contre 

Signalons que le nouveau code électoral voté hier exige que le Président et le vice-président soient parrainés  par 10% des députés et maires. Cela fait un total de 16 élus (Députés et/ou Maires). En ce qui concerne les cautions, il faut dire que celle des députés passe désormais de 3 millions à 1,5 million de Fcfa.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. Il me plaît ce Hounkpè. Il est trop marrant.
    Qu’on lui donne une carte de l’un des blocs de la majorité présidentielle. Il aura toute sa place.
    Pas d’hésitation monsieur Hounkpè et après vous vos camarades suivront.
    FCBE est dorénavant une coquille vide.
    Opposition pendant 10 ans encore ????
    Non ce n’est pas bon. Les enfants mangeront quoi ???
    Je passais
    Le Plombier

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom