L’affaire qu’on pourrait nommer dossier « Filao » continue d’occuper l’actualité nationale. Après le texte du fils du défunt président qui a inondé la toile ce mardi, c’est le ministre de la Communication du Bénin qui a apporté sa part de vérité sur cette affaire à la faveur d’une sortie médiatique qu’il a faite.

Aucune preuve justificative selon Orounla

On retiendra des propos de Alain Orounla que la résidence en question n’appartient formellement pas au Général Mathieu Kérékou. L’avocat devenu porte-parole du gouvernement s’inscrit en faux contre les allégations de l’ancien ambassadeur du Bénin près de la Turquie. « Il ne s’agit pas de la propriété du  Général Mathieu Kérékou mais de la propriété de l’Etat que le Général a occupée pendant 50 ans » a fait savoir le ministre.

Il estime que le regretté n’a d’ailleurs jamais manifesté le désir ou le souhait de l’acquérir. Pour lui, si ce désir existait, des éléments de preuve sur sa paternité seraient visibles. Afin d’apporter du crédit à son développement, il fait par la suite remarquer que la Cour Constitutionnelle qui est l’organe autorisée à faire une telle transaction pour les présidents de la république n’a aucun élément à son actif qui justifierait le droit du Général Mathieu Kérékou sur la résidence Filao.

Bénin : Où est passée notre commune capacité  de  nous indigner ?

Il n’a pas manqué de balayer du revers de la main, les informations véhiculées par le fils du défunt président dans son texte qui stipulaient en effet qu’un versement de 3 milliards justifiait l’achat de la propriété par l’ancien chef d’Etat. Alain Orounla indique que le gouvernement n’a aucune connaissance de cette information et que Moïse Kérékou n’avait apporté aucune pièce justificative.

Voir les commentaires

6 Commentaires

  1. Dites a votre ministre d’aller doucement . Lui n’est qu’un simple ministre tandisque papa kerekou fut president revolutionaire et democratique merci

  2. La preuve, c’est que le Président Kerekou lui même est allé se faire construire un château à Calavi où il a fini sa vie.
    Il faut dégager ces plaisantins de rejetons qui, malgré tous les avantages indus à eux offerts (monopole convoyage des véhicules d’occasion à Coup de milliards) n’ont pu s’organiser pour se construire des domiciles.

  3. Jojolecon , si cette soudaine lucidité que tu as sur le général kerekou , son humilité , son intégrité , son empathie à l’égard de son peuple pouvait servir de leçon à ton mentor *** ; je crains que ce ne soit trop tard ,et votre *** sera terrible .

  4. Bien sûr que oui que c’est une propriété de l’Etat
    Les enfants du feu général le savent
    Kérékou Mathieu est un homme intègre et honnête
    Il était d’une humilité déconcertante
    Il pouvait prendre de droit tout ce qu’il voulait dans ce pays
    Il a éduqué ses enfants à se battre pour réussir dans la vie et non profiter des biens du pays
    Un vrai père
    Paix à son âme
    Le reste n’est que bavardage et intrigues politiciennes
    Je passais
    Le Plombier

    • Et que fait le mentor, il empoche toutes les recettes de l’état. Les 400 Millions de Dollars que votre mentor à dans son compte appartient à l’état béninois. Car toute sa fortune est basée sur le dos de l’état béninois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom