La guerre en Syrie profiterait-il à certaines puissances étrangères, notamment les Etats-Unis? selon des responsables russes, la réponse est oui. En effet, pour Maria Zakharova, la porte-parole du ministère russe des affaires étrangères, les Etats-Unis exporteraient illégalement chaque mois pour plus de 30 millions de dollars, une quantité colossale de pétrole.

Le lundi dernier, le chef d’Etat-major de l’armée des Etats-Unis, Mark Miley avait indiqué que les USA allaient maintenir leurs positions au niveau des champs pétroliers en Syrie. Le ministère russe de la Défense a notifié que les Etats-Unis font de la contrebande de pétrole syrien et que les différents convois sont très bien escortés par des compagnies militaires privées américaines.

Ce Vendredi 1er Novembre, Maria Zakharova a déclaré que les USA n’ont aucunement l’intention de quitter les régions riches en pétrole de Syrie. La communauté moderne ne peut s’empêcher de se poser des questions lorsqu’un État civilisé, affirmant sans cesse son attachement à certaines valeurs démocratiques, aux principes du droit international dans les relations, pompe du pétrole dans les gisements du nord-est de la Syrie,” dira Mme Zakharova. Selon la diplomate russe, Washington utilise le prétexte de la lutte contre le terrorisme pour exporter illégalement du pétrole des terres de la Syrie.

On se souvient que le président américain Donald Trump a eu à affirmer qu’il “aime le pétrole” et que les forces américaines n’allaient plus patrouiller au niveau des frontières syriennes, ils allaient dorénavant se focaliser sur les champs de pétrole.

Avec cette initiative des américains, on est en droit de se demander si le conflit syrien se terminera à moyen terme vu les multiples enjeux géopolitiques et économiques qui posent. Rien n’est moins sûr, pour le moment, les américains continuent leur politique comme cela leur chante.

Voir les commentaires

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom