Raul Rodriguez a travaillé durant vingt longues années au Service des douanes et de la protection des frontières au compte du gouvernement américain. Au cours de sa carrière, ce dernier a ainsi eu à traiter de nombreux cas, parfois difficiles. Aujourd’hui, c’est lui qui se retrouve de l’autre côté, risquant l’expulsion après avoir appris qu’il était en fait, d’origine mexicaine.

Cette annonce, il ne l’avait pas vu venir. Après 50 ans aux États-Unis, cet agent de l’immigration a appris qu’il n’était finalement pas un natif du pays de l’Oncle Sam. C’est en voulant aider son frère, qui tentait d’obtenir ses papiers, que Raul Rodriguez s’est fait avoir. Envoyant son certificat de naissance aux autorités, ces dernières vont alors lui annoncer que ce dernier est un faux. Une enquête permettra de découvrir le vrai certificat sur lequel il est annoncé que Rodriguez est en fait, un natif du Mexique. Son père aurait menti, afin de lui permettre d’avoir une meilleure vie.

Mexicain par surprise

Licencié, Rodriguez risque maintenant d’être expulsé, sa demande de visa ayant été refusée à cause de son certificat de naissance. La situation a pris une tournure ubuesque lorsque son avocat a bien tenté d’expliquer que son client n’était pas au courant que son père avait menti, pour le moment rien n’y fait, et ce, même si Raul Rodriguez a déjà servi durant cinq ans au sein de la marine américaine. Fonctionnaire, les antécédents de cet homme ont d’ailleurs été vérifiés à de multiples reprises par le gouvernement, qui est toujours passé au travers.

Un quotidien qui a bien changé

Aujourd’hui, le quotidien de Raul Rodriguez a bien changé. Conscient qu’il risque d’être renvoyé vers le Mexique et ce, à tout moment, ce dernier est sur ses gardes. « Chaque fois que je vois un officier de police, je deviens tendu et je suis stressé quand je vois des gardes-frontières. » avoue-t-il, alors qu’il a travaillé avec ces hommes durant près de deux décennies. S’il tente d’obtenir de l’aide des responsables politiques locaux, la situation au niveau fédérale lui est, en tout cas, clairement défavorable.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. S’il a servi dans l’armée des etats unis, il devrait automatiquement obtenir la nationalité. Aux États-Unis, ce sont tous des migrants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom