Il s’est fait prendre à son propre piège. Lui, c’est Ronald Cyr, un sexagénaire qui a été abattu par son propre système de sécurité. Selon les informations rendues publiques par le département de police de Van Buren  sur le réseau social de Mark Zuckerberg, la victime elle-même aurait joint la police après avoir reçu les balles.

Il a joint lui-même la police…

Après ce coup de fil, une équipe de secours s’est rendu sur les lieux pour lui porter les premiers soins mais il n’a pas survécu aux blessures et a rendu l’âme. Les forces de défense et de sécurité ont poursuivi l’enquête pour connaître les réelles causes de la situation. Mais finalement, la conclusion a été tirée.

« Les policiers ont découvert que la porte d’entrée de la résidence avait été équipée d’un dispositif conçu pour tirer une arme de poing si quelqu’un essayait d’entrer par la porte » a notamment précisé la publication du département de police de Van Buren sur Facebook.

D’autres armes découvertes…

Selon d’autres informations apportées par les forces de l’ordre, plusieurs autres installations de défenses ont été découvertes dans la maison. Aussi, le département de police de Van Buren a-t-il fait appel aux équipes de déminage.

La police indique également que tous les efforts faits pour joindre les proches du disparu se sont révélés infructueux. La publication de la police sur Facebook a suscité beaucoup de commentaires de la part des voisins du disparu.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom