Malcolm X : comment une série Netflix a changé le court de l’histoire

C’est une histoire tout à fait incroyable. En effet, une série-documentaire signée Netflix, dont le sujet principal est l’assassinat de Malcolm X, pourrait bien relancer l’enquête autour du décès de l’ancien activiste anti-racisme. Dans les faits, le show apporte de nouveaux éléments susceptibles d’intéresser les forces de l’ordre.

Intitulé « Qui a tué Malcolm X ?« , la nouvelle série Netflix traitant du mystère entourant la mort de l’ancien visage de la lutte contre le racisme pourrait avoir une portée plus inattendue que prévue. En effet, ce show de six épisodes a dévoilé son lot de nouvelles informations, des informations dont n’avaient jamais eu vent les autorités. Résultat, comme l’a confirmé le bureau du district de Manhattan, le dossier est sur le point d’être rouvert.

Publicité

Le dossier Malcolm X, rouvert grâce à Netflix

En collaboration avec l’ONG Innocence Projet, association qui lutte en faveur de celles et ceux condamnés à de lourdes peines de prison pour des faits qu’ils n’auraient pas commis, la justice va donc étudier de nouvelles pistes. Reste qu’il apparaît bien compliqué d’imaginer les autorités retrouver le ou les vrais coupables, dans le cas où les personnes actuellement emprisonnées n’auraient rien à voir dans l’affaire.

Le FBI, impliqué ?

Abattu le 21 février 1965 à l’occasion d’un meeting organisé du côté de Harlem, Malcolm X était un personnage controversé. Victime de menaces, il n’a toutefois bénéficié d’aucune aide des autorités et n’a donc jamais eu de protection. Pour ce meurtre, trois individus ont été arrêtés puis condamnés. Mais le documentaire Netflix revient directement sur les faits énoncés et semble remettre en cause la culpabilité de ceux qui se trouvent aujourd’hui encore derrière les barreaux. De nombreuses théories ont été partagées sur le net et ailleurs, mais le documentaire lui, évoque l’implication possible du FBI ainsi que celle d’un homme qui vivrait aujourd’hui, du côté de Newark.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité