Super Bowl : on sait désormais pourquoi Jay-z ne s’est pas levé pendant l’hymne

Dans le cadre de la finale de la saison 2019 de la National football league, Super Bowl ce 02 février 2020, le rappeur américain Jay-Z et son épouse Beyoncé ont provoqué un scandale au cours de l’exécution de l’hymne nationale, The Star-Spangled Banner (Bannière étoilée) chantée par Demi Lovato, en restant assis. Un fait qui a suscité de la polémique dans le rang de certains américains conservateurs, chez qui se lever au cours de l’exécution de l’hymne nationale est très significatif et une tradition forte au pays de l’oncle Sam.  Incriminé d’avoir posé un geste politique, la star du Rap américain a expliqué ce mardi le bien-fondé de son acte.

Jay-Z de son vrai nom Shawn Corey Carter, a affirmé que le geste qu’il avait eu à faire n’avait rien à voir avec la politique et moins encore un acte de soutien à Colin Kaepernick, même s’il est un de ses fans. Selon ses explications, il travaillait au cours de l’exécution de l’hymne. « Mon geste n’était pas politique. Désolé, » a-t-il affirmé hier au cours d’une conférence qu’il a donnée à la Columbia University. A l’en croire, il était en train d’échanger avec son épouse sur ce que Demi Lovato serait en train de ressentir en chantant l’hymne national, prétextant qu’il était en ‘’artist mode’’ et intéressé uniquement par le show.

Publicité

Pas un tel acte au côté de sa fille

D’après lui, il était focus sur le show. « Donc je suis vraiment en train d’observer le show. Est-ce que le micro fonctionne ? Le retour n’est pas trop bas ? Il y a-t-il trop d’enceintes sur le sol ? » a martelé l’homme d’affaire. L’un des artistes de hip-hop les plus rémunérés d’Amérique, Jay-Z a  spécifié qu’il ne pourrait jamais affubler un acte politique pareil à côté de sa fille Blue Ivy, puisqu’il n’aimerait pas « la mettre dans cette position ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité