USA : un candidat démocrate jette l’éponge

Il a finalement décidé de se retirer. En effet, le candidat à l’investiture démocrate Andrew Yang a confirmé son retrait de la course à la présidence au soir des résultats de la primaire du New Hampshire, qui ne l’ont crédité que de 3% des votes. Une petite déception pour lui, mais une immense fierté pour ses partisans.

Parti de pas grand-chose, Andrew Yang était, à l’instar de Pete Buttigieg, totalement inconnu il y a encore un an. Toutefois, son discours novateur et ses idées au goût de jour auront su séduire une grande partie de la population. Entrepreneur, âgé de 45 ans, ce dernier souhaitait notamment mettre en place un revenu universel de 1.000 dollars par mois afin de contrer les méfaits de la robotisation. Une idée saluée par beaucoup, qui voyaient en Yang l’espoir d’un renouveau politique.

Publicité

Andrew Yang abandonne la course à l’investiture

Débutant sa campagne à l’aide d’une petite liste de diffusion prise à la volée via son compte Gmail, l’entrepreneur lui, a su séduire au fil des mois grâce à son éloquence et surtout, son humour. Ses débats ont été salués, lui permettant de grimper dans les sondages, et ce, même si la réalité l’a finalement rattrapé. Son abandon, s’il est le plus important, n’est toutefois pas le seul. En effet, la soirée du New Hampshire a eu d’importantes répercussions chez les démocrates.

Michael Bennet, lui aussi en retrait

Ainsi, c’est le sénateur du Colorado, Michael Bennet, qui a décidé lui aussi d’abandonner. Passant quelque peu inaperçue, la campagne de cet élu n’a jamais vraiment décollé.  Avec 0,1% des voix au New Hampshire, Bennet a préféré abandonner, souhaitant toutefois bonne chance aux neuf autres candidats. Les prochains votes auront lieu le 3 mars prochain, à l’occasion d’un « Super Tuesday » qui promet de rebattre de nombreuses cartes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité