Covid-19 : de nombreux mineurs infectés, inquiétudes aux USA

Test coronavirus

Alors que les gens traînent à se faire vacciner et que le nouveau variant Delta augmente, les taux d’infection du Covid-19 chez les enfants ont augmenté et les pédiatries aux Etats-Unis constatent une augmentation des besoins en soins médicaux chez les jeunes patients. La flambée des infections s’ajoute également à un pic inhabituel des maladies respiratoires chez les enfants, généralement observés uniquement en hiver. Cela a encore réduit le nombre de lits dans les pédiatries et élargi la demande incessante des médecins et des infirmières.

« C’est effrayant, surtout pour les enfants qui ne comprennent pas tout à fait ce qui se passe. Ils ont faim d’air, luttent pour respirer, et c’est juste effrayant », a déclaré le Dr Kelechi Iheagwara, directeur médical de l’unité de soins intensifs pédiatriques à l’hôpital Our Lady of the Lake à Baton Rouge, en Louisiane. « Vous avez la maladie, la peur, ils ne peuvent pas respirer, ils sont isolés, c’est difficile à comprendre pour quiconque, mais pouvez-vous imaginer ce que c’est pour un enfant ? », s’est-il interrogé.

Publicité

Les parents non vaccinés

L’hôpital du Dr Iheagwara a traité le virus chez des enfants âgés de 3 semaines à 17 ans ces dernières semaines. Il a déclaré que depuis un mois, son unité a dû traiter 25 ou 26 patients dans un espace réservé pour 20, et les choses s’empirent. D’après NBC News, plusieurs médecins dans la demi-douzaine d’hôpitaux pour enfants qu’il a contactés ont indiqué qu’ils ont reçu des enfants infectés parce qu’un membre de leur famille, souvent un parent, ramène le coronavirus à la maison. Souvent, c’est parce qu’un adulte à la maison n’est pas vacciné.

« Les infections domestiques sont le début de cette pandémie, qui est un moteur majeur de la propagation des infections. Nous le voyons souvent dans les ménages, des parents aux enfants », a déclaré le Dr Jim Versalovic, pathologiste en chef et pédiatre en chef par intérim au Texas Children’s Hospital à Houston à NBC. « Nous avons certainement vu des frères et sœurs, plus de deux parfois, avec une infection en même temps, donc la propagation au sein des ménages est certainement un phénomène très réel. »

Particulièrement préoccupant chez les enfants de moins de 12 ans

Le pic du Covid-19 a frappé l’hôpital pédiatrique de Baton Rouge à la mi-juillet et a porté son total mensuel à 75 cas, le nombre le plus élevé d’hospitalisations pour coronavirus pendant toute la pandémie. Avec 27 enfants admis aux urgences au cours des quatre premiers jours d’août, l’hôpital a déjà enregistré plus d’hospitalisations d’enfants qu’au cours de tout le mois de juin. Combiné à l’augmentation des infections virales hors saison cet été, l’hôpital est à pleine capacité depuis des semaines et le nombre de cas du Covid-19 chez les enfants devrait augmenter au cours des deux à trois prochains mois. Elle reste particulièrement préoccupante car les enfants de moins de 12 ans restent les plus vulnérables au Covid-19 puisqu’ils ne peuvent pas encore se faire vacciner.

Une réponse

  1. Avatar de Pluton92
    Pluton92

    Quel cinéma pour vendre cette camelote de vaccin frelaté avant la date de péremption ! Peu importe que l’on empoisonne les bonnes âmes trop confiantes et que l’on s’attaque, crime des crimes, aux enfants et aux adolescents, pourvu que l’on amasse du fric. Honte !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *