Port du masque : multiplication des bagarres dans les avions aux USA

Autant sur terre, le port des masques contre le coronavirus chauffe également les esprits dans les airs. Si dans les villes, il y a des endroits où est l’on libre de porter le masque, dans les aéroports le masque est le second passeport dont tout voyageur doit se munir avant d’effectuer son vol. Pour pouvoir prendre le vol, certains passagers portent le masque, mais une fois dans l’avion, ils l’enlèvent, contrairement aux règles strictes des compagnies aériennes qui ne l’admettent pas. Ces derniers mois aux USA, plusieurs bagarres ont éclaté dans les airs, juste parce que des passagers ont refusé de porter le masque.  

Une vidéo montre les séquelles d’un « passager indiscipliné » escorté d’un avion de Southwest Airlines par la police de Charlotte après qu’une bagarre ait éclaté au sujet de l’exigence de masque. Un autre passager du vol Nashville-Charlotte, Joe Timmons, avait déclaré à ABC News que « le passager a refusé de porter un masque et est devenu verbalement abusif en vol ». Le service de police de Charlotte avait déclaré que les agents avaient seulement aidé à résoudre l’incident et qu’« aucun passager n’avait été arrêté ou inculpé ».

Publicité

Tolérance zéro

Dans une vidéo, on voit également une femme en train de frapper une hôtesse de l’air jusqu’à lui casser deux dents. Sur d’autres images, on voit aussi un homme incontrôlable sans masque scotché de force à son siège sur un vol en direction de Miami. Selon la Federal Aviation Administration (FAA), qui a envoyé des lettres aux aéroports du pays plus ce mois, la bagarre est aggravée par l’alcool.  Elle a demandé une répression des boissons « à emporter ». La FAA a clairement indiqué que les voyageurs indisciplinés encourraient de lourdes amendes de plusieurs dizaines de milliers de dollars et pourraient être interdits de vol.

La FAA adopte une approche de « tolérance zéro » en matière d’application de ses règles. Depuis le 1er janvier 2021, l’agence a reçu environ 3.271 signalements de passagers indisciplinés et 2.475 signalements de passagers refusant de porter des masques. La FAA a identifié des violations potentielles dans 540 cas et a engagé des mesures dans 83 cas jusqu’à présent. Ces passagers violents ont déjà payé un million de dollars de contraventions cette année.

Une réponse

  1. Avatar de moniquerenouard@msn.com
    moniquerenouard@msn.com

    AUJOURD’HUI ce sont ceux qui ne veulent pas de masque n’importe où n’importe comment qui ont raison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *