Amir Locke : un autre Afro-Américain tué par la police dans la ville de George Floyd

C’est une affaire de plus qui frappe la police de Minneapolis, ville où avait été tué l’Afro-Américain George Floyd, en 2020. En effet, Amir Locke un jeune Afro-Américain âgé de 22 ans a été tué par un policier alors, qu’il se trouvait dans un appartement. Les images de la scène ont été publiées, dans la soirée d’hier jeudi 03 février 2021, par la police de Minneapolis, après que la famille du défunt ait demandé à voir clair dans cette affaire.

Il avait pointé son arme en direction des policiers

On y voit des policiers ouvrir la porte de l’appartement avec une clé. Ils entrent puis annoncent leur présence sur les lieux, avant d’aller vers le salon où ils voient un homme couché sur un canapé, se relever légèrement avec une arme à la main. Par la suite, un policier tire. Les faits avaient été confirmés dans un communiqué, le mercredi 02 février, par la police de Minneapolis, qui a souligné qu’Amir Locke avait pointé son arme dans la direction des policiers. Le jeune homme qui a été touché, a succombé ensuite à ses blessures à l’hôpital où il a été transporté. Notons que Ben Crump, avocat de la famille de George Floyd, est intervenu dans cette affaire et a fait savoir qu’il défendra les intérêts de la famille d’Amir Locke.

Publicité

Les policiers n’étaient pas entrés illégalement dans l’appartement

« Nous continuerons à pousser pour obtenir des réponses dans cette affaire, afin que la famille d’Amir, en deuil, puisse obtenir une conclusion » a-t-il ajouté. Il faut dire que les policiers n’étaient pas entrés illégalement dans l’appartement dans lequel se trouvait Amir Locke. Ils avaient un mandat spécial qui leur permettait de forcer l’entrée d’une maison sans s’annoncer. Pour rappel, la mort de George Floyd avait suscité une vague de manifestations contre la discrimination raciale de la police aux Etats-Unis. Outre cette mort qui a fait la une de la presse internationale figure notamment celle, dans la même année, de Breonna Taylor, une ambulancière Afro-Américaine tuée dans sa maison par les agents de la police de Louisville dans le Kentucky.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *