, ,

Bénin: Chadaré invite les travailleurs à travailler pour produire la richesse

Longtemps promis, le gouvernement du Président Patrice Talon a levé, lors du conseil des ministres du mercredi 07 décembre 2022, un coin de voile sur les différentes augmentations à venir à propos de cette revalorisation des salaires au Bénin. Reçu ce dimanche 11 décembre 2022 dans l’émission « Grand Angle » de Crystal news, le Secrétaire général de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin), Noël Chadaré se dit relativement satisfait pour ce qui est fait pour les bas salaires.

Mais pour le premier responsable de la Cosi-Bénin, le gouvernement ayant rendu son verdict après les discussions que les trois confédérations et centrales syndicales les plus représentatives ont eu avec l’Etat, il a donc demandé aux travailleurs qu’il faut qu’ils prennent d’abord comme ça ce qui leur a été octroyé. Noël Chadaré a profité de l’occasion qui lui a été offerte pour remercier le gouvernement pour les efforts qui sont faits. « On prend cela comme ça même si nos attentes ne sont pas totalement comblées mais on peut dire de façon générale qu’on est relativement satisfait » a-t-il lâché.

Publicité

C’est pourquoi, déclare-t- il que maintenant, il faut que les travailleurs travaillent pour produire la richesse. Selon lui, travailler davantage pour produire la richesse, leur permettra de pouvoir réclamer d’autres choses « parce que si on ne travaille pas, on ne pourra pas avoir créé de la richesse ». C’est pour cela que le Secrétaire général de la Confédération des organisations syndicales indépendantes du Bénin (Cosi-Bénin) a invité tout le monde à faire les efforts au travail.

Une réponse

  1. Avatar de ronsard
    ronsard

    Très bien vu, Chadare, et mieux vaut tard que jamais. Vous avez enfin compris que la conscientisation des travailleurs à produire davantage fait partie de la lutte syndicale, pour espérer, en retour, l’amélioration de leurs conditions ; pas seulement les grèves et revendications intempestives. Et merci au prégo qui, par ses actions, intelligence et patience, vous a convaincu à envisager un changement de paradigme de la lutte syndicale.
    Il vous reste à appeler les travailleurs à voter massivement BR et UPR pour la continuation et le renforcement des réformes du président.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *