,

Xi Jinping fustige la répression occidentale contre la Chine

Le président chinois Xi Jinping a profité de la tenue d’une session parlementaire à Pékin pour dénoncer ce qu’il appelle une « répression » occidentale contre son pays. Selon le compte-rendu qui a été fait de l’activité par l’agence de presse Chine nouvelle dans la soirée de lundi, l’homme fort de Pékin a formellement accusé les occidentaux et les États-Unis. « L’environnement externe du développement de la Chine a connu des changements rapides. Les facteurs incertains et imprévisibles ont considérablement augmenté », note-t-il dans un premier temps.

« Des pays occidentaux, menés par les États-Unis, ont mis en œuvre une politique d’endiguement, d’encerclement et de répression contre la Chine, ce qui a entraîné des défis sans précédent pour le développement de notre pays », a-t-il poursuivi dans un contexte où la tension avec les États-Unis connaît une hausse depuis quelques mois. Ce fut également le moment pour le président de faire un petit bilan des cinq dernières années. Pour lui, cette période a été remplie d’une série d’obstacles qui constituent un frein pour l’essor économique de son pays.

Publicité

Plusieurs sujets opposent la Chine et les États-Unis

Au cours de ces derniers mois, beaucoup de sujets ont pollué la relation entre les États-Unis et la Chine. Il y a entre autre, la situation relative à la minorité des musulmans ouïghours. La situation en lien avec le commerce est également d’actualité entre les deux pays. Taïwan, la domination dans les technologies de pointe ou les accusations d’espionnage sont autant de sujets qui opposent les deux pays. Les dirigeants américains ont par exemple entrepris une campagne de suspension contre TikTok accusé d’espionnage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *