Israël: les USA annoncent des sanctions contre les colons en Cisjordanie

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a annoncé des mesures restrictives contre les colons israéliens en Cisjordanie. Cette décision fait suite à une évaluation critique de la situation par le gouvernement américain, qui juge qu’Israël n’a pas suffisamment agi face aux attaques de colons contre les Palestiniens. Ces attaques ont conduit à l’expropriation de nombreux Palestiniens de leurs terres, exacerbant les tensions dans la région.

Blinken a déclaré que le Département d’État américain imposerait des restrictions de visa ciblées. Ces sanctions visent spécifiquement les individus impliqués dans des actes de violence ou toute autre action compromettant la paix, la sécurité, ou l’accès des civils aux services essentiels. Cette politique de sanctions reflète une volonté des États-Unis d’exercer une pression directe sur ceux considérés comme des fauteurs de troubles.

Publicité

Le porte-parole du Département d’État, Matthew Miller, a précisé que ces interdictions de visa seraient effectives immédiatement et concerneraient des dizaines de colons et leurs familles, avec la perspective d’élargir ces mesures. Cette action souligne l’engagement des États-Unis envers la protection des droits des Palestiniens et la recherche d’une solution pacifique en Cisjordanie.

Par ailleurs, le président américain Joe Biden avait lui-même exprimé son inquiétude face à la situation. Il a mis en garde contre les violences perpétrées par certains colons israéliens, qualifiés d’extrémistes, et a évoqué des sanctions potentielles, telles que l’interdiction de visas. Ces déclarations interviennent dans un contexte de guerre à Gaza entre Israël et le Hamas, exacerbant les tensions régionales.

En plus des sanctions individuelles, Biden a souligné les implications plus larges pour Israël, notamment en ce qui concerne le programme d’exemption de visa avec les États-Unis. La participation d’Israël à ce programme pourrait être sujette à réévaluation, ce qui met en évidence la gravité avec laquelle Washington perçoit la situation en Cisjordanie.

Publicité

Ces mesures, à la fois individuelles et diplomatiques, illustrent, pour certains analystes, une approche plus ferme des États-Unis envers les actions des colons en Cisjordanie. Mais pour d’autres, il s’agit juste d’une réaction à la pression populaire mais aussi diplomatique de certains pays arabes.

Une réponse

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Les USA ont crée un monstre sanguinaire en créant l’état hébreu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *