Les USA annoncent une coalition pour lutter contre les attaques des Houthis

Face à une escalade des tensions dans la Mer Rouge, les États-Unis ont récemment pris une initiative majeure en annonçant la formation d’une coalition multinationale. Cette décision est une réponse directe à l’augmentation des attaques menées par les rebelles Houthis du Yémen, ciblant spécifiquement les navires ayant des liens présumés avec Israël ou les Israéliens. En solidarité avec les Palestiniens de Gaza, les Houthis ont revendiqué des attaques sur des navires exacerbant les inquiétudes sécuritaires dans une région cruciale pour le commerce mondial.

En réaction, les armées américaine et britannique ont intensifié leurs mesures défensives, abattant un total de 15 drones dans la zone. Ce développement a incité plusieurs grandes compagnies maritimes, dont la Mediterranean Shipping Company, CMA CGM de France et AP Moller-Maersk du Danemark, à suspendre leurs activités dans la Mer Rouge.

Publicité

La compagnie pétrolière britannique BP a également annoncé son intention d’éviter les eaux de la région, citant des préoccupations de sécurité croissantes. C’est dans ce contexte que les États-Unis, sous la direction de Lloyd Austin, Secrétaire à la Défense, ont annoncé la création d’une force composée de dix nations, incluant Bahreïn, le Canada, la France, l’Italie, les Seychelles et le Royaume-Uni.

Protéger les voies de navigation

Cette initiative vise à protéger les voies de navigation et à soutenir le principe de liberté de navigation, un fondement essentiel du commerce mondial. Par ailleurs, cette situation met en évidence le défi stratégique posé par les groupes non étatiques utilisant des tactiques asymétriques.

L’utilisation par la frégate française Languedoc de missiles antiaériens coûteux pour contrer des drones à bas coût des Houthis soulève des questions sur la viabilité à long terme de ces stratégies coûteuses face à des adversaires utilisant des armements low-cost.

Publicité

Mohammed al-Bukhaiti, un haut responsable des Houthis, a averti que son groupe affronterait toute coalition dirigée par les États-Unis dans la Mer Rouge. Ces déclarations et actions révèlent un fossé grandissant entre les technologies onéreuses de l’Occident et les armes low-cost des groupes comme les Houthis, redéfinissant les dynamiques de la guerre moderne.

Cet équilibre précaire entre sécurité maritime et coûts stratégiques continue de façonner l’avenir de cette région stratégiquement vitale, par laquelle transitent environ 12% du commerce mondial.

Une réponse

  1. Avatar de Ww
    Ww

    Une troisième guerre s’annonce !!pitié pour NOËL sans geurre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *