L’Inde va battre les USA et la Chine avec ce méga-projet

Un projet d’envergure, sur le point de voir le jour en Inde. En effet, New Dehli a confirmé l’information selon laquelle l’Inde avait pour objectif de lancer, dans les mois à venir, le plus grand projet d’énergie renouvelable au monde. Baptisé Khavda Renewable Energy Park, ce programme pourra même être vu directement depuis l’espace.

C’est à la frontière indo-pakistanaise que le Khavda Renewable Energy Park devrait voir le jour. Ce projet vise à faire de l’Inde, l’un des leaders mondiaux en termes de production d’énergie propre. Un projet si vaste que les astronautes en mission pourront le voir directement depuis l’espace. Si, pour le moment, aucune électricité propre n’a été produite, des milliers d’ouvriers sont déjà sur le qui-vive pour travailler le terrain. 

Publicité

Un projet écologique de la taille de Singapour

Sur le sol, se trouvent déjà des piliers qui permettront de soutenir les panneaux solaires. Sur d’autres parties du terrain destiné à ce projet d’une folle ambition, le sol a été travaillé pour accueillir et soutenir les turbines (collecteurs éoliens). Un projet qui, une fois terminé, s’étendra sur 726 kilomètres carrés, soit la taille de Singapour… Ce qui coûte cher, 2.26 milliards de dollars.

C’est dans l’État du Gujarat, situé à l’Est du pays, que ce projet verra le jour, au milieu du Rann of Kutch (environnement désertique, avec des zones humides). On estime à 4.000 environ, le nombre d’ouvriers qui seront nécessaires pour parvenir à mener à bien ce projet. 500 ingénieurs seront également nécessaires pour assurer le bon déroulement des travaux ainsi que le bon fonctionnement des panneaux solaires et éoliennes.

18 millions de foyers concernés

Le gouvernement induit, qui utilise principalement du charbon pour produire de l’électricité, estime que le Khavda Renewable Energy Park permettra de produire 30 gigawatts d’énergie renouvelable chaque année, soit de quoi alimenter 18 millions de foyers indiens en énergie propre. Un excellent début, qui permettra à l’Inde de, peu à peu, se débarrasser des énergies fossiles et très polluantes.

Une réponse

  1. Avatar de Thomas
    Thomas

    Farma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *