Lithium : les USA négocient avec un pays africain pour sécuriser leurs stocks

La course aux minéraux critiques est lancée. Les plus grandes puissances du monde se livrent une bataille intense pour assurer leurs approvisionnements. Les minéraux critiques vont grandement contribuer à construire la société de demain. Ils sont indispensables dans le processus de transition énergétique, notamment en ce qui concerne les voitures électriques.

L’Afrique regorge d’importants gisements en minéraux critiques, raison pour laquelle elle est convoitée par les nations les plus avancées du monde. Chacun de ces pays essayent de se positionner pour avoir une grosse part du gâteau. En termes d’investissement, la Chine avait clairement pris de l’avance en signant d’énormes contrats miniers aux quatre coins de l’Afrique.

Publicité

Les États-Unis, rival historique de la Chine, sont conscients de leur retard et depuis quelque temps maintenant, Washington a multiplié les initiatives d’investissements dans le domaine minier en Afrique. Les USA ciblent en premier lieu le Lithium qui est devenu un métal stratégique par excellence. Le Nigeria possède un important potentiel avec le lithium. D’immenses réserves dorment dans le sous-sol nigérian et les États-Unis veulent négocier avec le géant ouest-africain pour exploiter ses filons.

En marge d’un colloque consacré à l’industrie minière qui s’est déroulé récemment en Angleterre, Dele Alake le ministre nigérian des minéraux solides, a rencontré un haut responsable américain. Il s’agit de Geoffrey Pratt, le secrétaire adjoint à l’Énergie et aux Ressources naturelles américain. Monsieur Pratt a déclaré que le Lithium est d’une grande importance dans l’effectivité de la transition énergétique.

Il ajoutera que le Nigeria est un partenaire stratégique dans l’approvisionnement mondial du Lithium. « Les minéraux énergétiques tels que le lithium sont essentiels au mouvement mondial en faveur de l’énergie propre et à la production de voitures électriques. Les États-Unis se coordonneront avec les agences compétentes pour collaborer avec leurs homologues nigérians et développer un cadre pour ce partenariat » a livré Geoffrey Pratt selon des propos rapportés par Business Insider Africa.

Publicité

De son côté, le ministre Dele Alake a déclaré qu’un cadre va rapidement être mis en place afin que le Nigeria et les USA puissent coordonner leurs actions et optimiser les investissements dans l’industrie des métaux critiques. Selon l’autorité nigériane, tout sera mis en œuvre afin de déboucher sur un partenariat gagnant-gagnant. Le Nigeria a enclenché de nombreux projets audacieux pour mettre en avant le potentiel de ses mines de Lithium.

Grand producteur de pétrole, le Nigeria a pour ambition de diversifier ses sources de revenus. Pendant longtemps, le pays n’exploitait pas assez ses ressources minières. Les investissements étaient orientés vers le pétrole. Au vu de la dynamique actuelle, les autorités nigérianes sont entrain de réadapter leur politique économique pour s’ouvrir de nouvelles perspectives.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *