Terre: les USA envoient une navette spéciale en mission secrète

Une annonce qui démontre, une nouvelle fois, que la course à l’espace est bien réelle. Russie, Chine, Union européenne et USA (à travers l’entreprise SpaceX d’Elon Musk) font des pieds et des mains pour que de nouveaux projets soient lancés dans les délais les plus brefs. D’ailleurs, les États-Unis souhaitent vite retourner sur la Lune tandis que Mars est un objectif que beaucoup estiment être de plus en plus atteignables.

C’est dans ce contexte que les États-Unis ont confirmé vouloir déployer, dans les semaines à venir, une nouvelle navette expérimentale. Celle-ci sera envoyée en orbite, autour de la Terre, et ce, pour une durée de plusieurs mois… Voire plusieurs années. Cette navette, intitulée X37-B, sera transportée et mise en orbite, grâce à une fusée Falcon Heavy signée du groupe américain SpaceX avec qui la NASA collabore.

Publicité

Des objectifs scientifiques et militaires

Une mission dont les objectifs seront assez variés. Qu’ils soient scientifiques ou militaires, X37-B devrait aider les autorités américaines à réaliser bon nombre de tests et d’expérimentations. L’armée, par exemple, se réjouit d’utiliser cet engin spatial, “dans de nouveaux régimes orbitaux”. En outre, une étude sur les effets des rayonnements sur les matériaux fournis directement par la NASA sera également menée.

Un moyen de préparer l’avenir (objectifs Lune et Mars)

Mais quels types de matériaux ? Des graines ! L’idée sera d’analyser la façon dont les plantes réagissent à un vol spatial de longue, voire très longue durée. C’est une manière, pour l’agence spatiale américaine, de préparer le terrain pour de prochaines missions habituées, comme vers la Lune ou vers Mars. C’est donc une vraie chance d’en apprendre beaucoup plus sur la question et surtout, de mieux maîtriser l’environnement spatial dans le cadre de missions prochaines.

Enfin, on peut aisément penser que ce projet servira les intérêts militaires des États-Unis. Pour rappel, c’est le département (ministère) de la Défense qui sera chargé d’assurer le bon déroulé de la mission. Certains objectifs et certaines missions, classifiés, pourraient ainsi être mis en place : renseignement, surveillance ou armement, les possibilités sont assez nombreuses. C’est la septième fois que X37-B sera utilisé par la NASA, dans le cadre de missions de recherche, la dernière remontant à la période mai 2020 – novembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *