Melania Trump: décès de la mère de l’ex-première dame

Le décès d’Amalija Knavs, la mère de l’ancienne Première Dame Melania Trump, a été annoncé sur les réseaux sociaux de Mme Trump. Une déclaration émouvante témoigne de l’affection et de l’admiration de Melania pour sa mère. Elle loue la force, la grâce et la dévotion d’Amalija envers sa famille. Cette perte laisse un vide immense et lègue un héritage à chérir et à perpétuer.

« Amalija Knavs était une femme forte qui se comportait toujours avec grâce, chaleur et dignité. Elle était entièrement dévouée à son mari, ses filles, son petit-fils et son gendre. Elle nous manquera au-delà de toute mesure et nous continuerons d’honorer et d’aimer son héritage« . C’est par ces mots que l’ancienne première dame a annoncé la triste nouvelle sur le réseau social X.

Publicité

Originaire de Slovénie, autrefois partie de la Yougoslavie communiste, Amalija Knavs était ouvrière dans le textile. Avec son époux Viktor, elle avait émigré aux États-Unis et était souvent vue à Washington après l’élection présidentielle de son gendre en 2017. Le couple, retraité, entretenait des liens réguliers avec la famille Trump pendant la présidence, les accompagnant fréquemment lors de voyages à Mar-a-Lago et Bedminster, dans le New Jersey.

Avant cela, les Knavses possédaient une maison à Sevnica, une petite ville industrielle paisible de 5 000 habitants, nichée dans une vallée verdoyante le long de la rivière Sava, où Melania Trump a fréquenté l’école primaire. Cependant, depuis la naissance de leur petit-fils Barron Trump en 2006, ils passaient la plupart de leur temps à New York, selon des voisins de l’époque.

En 2018, les Knavses sont devenus citoyens américains, suscitant une controverse car ils ont obtenu leur citoyenneté par le biais de leur fille adulte, une catégorie de visa que l’administration Trump cherchait à supprimer. Donald Trump avait vivement critiqué la migration familiale, la qualifiant régulièrement de « migration en chaîne ».

Publicité

Melania Trump, devenue citoyenne américaine en 2006, est seulement la deuxième Première Dame née à l’étranger. Depuis son départ de Washington en janvier 2021, elle s’est largement tenue à l’écart de l’attention publique, alors que son mari envisageait une autre candidature à la Maison Blanche.

2 réponses

  1. Avatar de Jojolabanane
    Jojolabanane

    Paix à son âme comme à celle de ma maman dont LNT n’a jamais mentionné lol …..
    Que pourtant la mienne a contribution à l’économie Béninoise contrairement à celle de Mélania….donc on s’en tape.

  2. Avatar de Samba Diop
    Samba Diop

    Paix à son âme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *