Elon Musk prépare-t-il une révolution ?

Elon Musk, prêt à se passer de son téléphone ? L’excentrique milliardaire, à la tête de plusieurs grandes sociétés comme Tesla, SpaceX ou Neuralink, a effectivement annoncé qu’il allait probablement se passer de son smartphone. Mais dans quel but ? Celui de promouvoir sa plateforme, X (anciennement Twitter).

Elon Musk rêve de faire de X, une “super plateforme”, à savoir une plateforme sur laquelle les utilisateurs pourront tout réaliser (ou presque). Récemment, ce dernier a d’ailleurs obtenu des licences à travers plusieurs États américains, lui permettant de proposer des services financiers. Prochaine étape, des services de téléphonie ? C’est en tout cas ce qu’on comprend à travers sa dernière sortie.

Publicité

Elon Musk souhaite se passer de son téléphone

À vrai dire, le projet a déjà bien avancé. En effet, des fonctionnalités existent d’ores et déjà sur la plateforme, qui permettent de passer des appels audio et vidéo. Une fonctionnalité qui n’est toutefois accessible qu’aux personnes qui disposent de la version premium. Cette annonce selon laquelle Elon Musk délaissera son numéro de téléphone est surtout un moyen de promouvoir sa plateforme !

C’est aussi un moyen, pour ce dernier, de réaffirmer toutes ses ambitions. Si certains pouvaient penser que les lubies de l’un des hommes les plus riches au monde pouvaient être “fantasques”, celui-ci démontre ainsi qu’il compte bien parvenir à ses fins. Une vraie revanche pour lui, alors que ses débuts avec la plateforme X ont été plutôt mouvementés. Entre critiques et pertes de revenus, Elon Musk a dû se montrer persuasif pour convaincre les annonceurs de rester chez lui.

2024, l’année du rebond pour X ?

Cela a fonctionné. Si le chiffre d’affaires a diminué entre 2021 et 2023, les espérances pour 2024 sont assez importantes. D’une part, la plateforme souhaite renouveler avec les exercices positifs. D’autre part, elle souhaite aussi pousser les utilisateurs à revenir sur la plateforme, à faire en sorte qu’ils soient de plus en plus actifs sur celle-ci, que ce soit en termes de nombre ou de durée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *