Face aux USA, la Chine réalise un exploit dans le domaine militaire

Les tensions internationales ont une répercussion majeure : la course à l’armement. En effet, de plus en plus de pays investissent pour se préparer en cas de conflit majeur. En tête : la Chine. Pékin devance assez largement le reste du monde en la matière, ce qui a d’ailleurs le don d’entraîner des préoccupations assez importantes, jusqu’au plus haut sommet de l’OTAN.

Récemment interrogé à ce sujet, Samuel Paparo Jr, commandant en chef de l’OTAN dans la région indo-pacifique, a effectivement dressé un portrait préoccupant. Pour étayer son propos, ce dernier a tenu à rappeler qu’en 2023, la Chine a ajouté à sa flotte, pas moins de quinze unités de surface, composées de frégates, de croiseurs et enfin, de destroyers. À titre de comparaison, l’US Navy (la marine américaine) n’en a ajouté que deux.

Publicité

La marine chinoise rattrape son retard sur les États-Unis

Et ces chiffres, aussi surprenants soient-ils, notamment en termes d’écart, vont rester les mêmes en 2024. Pékin a d’ores et déjà annoncé l’arrivée prochaine d’une dizaine de destroyers quand les forces américaines devraient en ajouter un ou deux à leur armada. S’il affirme que Washington n’est ni dépassé, ni à la traîne, l’amiral Paparo Jr. affirme toutefois que la trajectoire observée est plutôt inquiétante.

Il a aussi rappelé que sur plein de segments, l’armée américaine était encore assez largement supérieure à la Chine. Que ce soit au niveau du tonnage ou d’unités de surface, voire d’armement général (sous-marins nucléaires, forces aéronavales et amphibie), l’US Navy dispose d’un avantage non négligeable. Mais le fossé creusé ne cesse de se refermer. D’ici à 4 ans, la marine chinoise pourrait même faire jeu égal avec les États-Unis.

Une trajectoire « inquiétante » pour les USA

Enfin, les forces armées américaines, comme le rappelle l’amiral Paparo, disposent d’une expérience non négligeable par rapport aux forces armées chinoises. Elles ont été engagées dans de nombreux conflits au cours des dernières années. Et si tout ne s’est pas toujours bien déroulé, les experts militaires se posent des questions sur l’entraînement et l’aguerrissement des équipages chinois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *