Europe: ce membre des BRICS signe un accord colossal avec 4 pays

Le dimanche dernier, l’Inde a franchi une étape importante dans son agenda économique en signant un accord de libre-échange avec les quatre membres de l’Association européenne de libre-échange (AELE) – la Norvège, l’Islande, la Suisse et le Liechtenstein. Cet accord, d’une valeur significative de 100 milliards de dollars, vise à dynamiser les échanges commerciaux et à stimuler les investissements entre les parties prenantes.

Le ministre indien du Commerce, Piyush Goyal, a souligné l’importance de cette initiative, affirmant que cet accord marque une étape historique dans le partenariat en pleine expansion entre l’Inde et l’AELE. Il a également noté que cet accord ouvrira la voie à une croissance mutuelle en stimulant les exportations, en encourageant les investissements et en créant des emplois, soulignant ainsi les avantages économiques tangibles qui découleront de cette collaboration.

Publicité

Cet accord n’est pas le fruit du hasard, mais le résultat de plusieurs cycles de négociations étalés sur 16 ans. La persévérance et la détermination des parties impliquées ont finalement abouti à un accord qui reflète leur engagement commun en faveur d’un commerce ouvert, juste et équitable, comme l’a souligné le Premier ministre indien Narendra Modi.

Du côté des membres de l’AELE, le ministre suisse de l’Économie, Guy Parmelin, a exprimé sa satisfaction à l’égard de cet accord, soulignant qu’il permettra de mieux exploiter le potentiel économique des pays concernés et de créer des opportunités supplémentaires pour l’Inde et les membres de l’AELE. Il a également souligné l’importance de l’accès au marché indien en pleine croissance pour les pays de l’AELE, soulignant les avantages mutuels que cet accord apportera en termes d’investissements et d’emplois de qualité.

L’AELE, créée en 1960 dans le but de promouvoir le libre-échange et l’intégration économique entre ses membres, joue un rôle crucial dans le paysage commercial mondial. En 2021, elle figurait parmi les principaux acteurs du commerce mondial, tant en termes de marchandises que de services. La signature de cet accord renforce davantage le rôle de l’AELE en tant qu’acteur majeur du commerce international et ouvre de nouvelles perspectives pour ses membres.

Pour l’Inde, cet accord s’inscrit dans une série d’initiatives visant à renforcer ses relations commerciales à l’échelle mondiale. Ces dernières années, le pays a signé des accords commerciaux avec des partenaires clés tels que l’Australie et les Émirats arabes unis, et des pourparlers sont en cours avec d’autres partenaires potentiels, notamment la Grande-Bretagne. Ces efforts témoignent de la volonté de l’Inde de s’intégrer davantage dans l’économie mondiale et de tirer parti des opportunités offertes par le commerce international.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité