BRICS: une mini bataille oppose ces deux géants alliés

En Asie, l’Inde souhaite confirmer son statut de puissance désormais incontournable. 5ᵉ puissance économique mondiale, pays le plus peuplé au monde, l’Inde compte sur la scène internationale. Aujourd’hui, Delhi souhaite d’ailleurs devenir l’atelier du monde, en devenant le tout premier fabricant du continent asiatique, devant son allié des BRICS, la Chine, mais aussi le Vietnam.

Pour cela, l’Inde peut compter sur le soutien de certains pays alliés, comme les États-Unis qui ne cessent d’encourager ses entreprises à quitter la Chine, où une partie de ses activités est actuellement délocalisée, vers des nations jugées plus proches et plus amicales. Une stratégie qui suscite le consensus au sein du paysage politique américain ou Démocrates comme Républicains sont sur la même longueur d’onde.

Publicité

L’Inde souhaite devenir le principal constructeur asiatique

Or, si l’Inde souhaite devenir leader régional en la matière, elle va devoir dépasser le Vietnam, (avant de pouvoir battre la Chine) qui dispose toujours d’une belle longueur d’avance en matière de production. En 2023, le pays a exporté pour 96.99 milliards de dollars de marchandise, contre 75,65 milliards de dollars pour l’Inde. Plusieurs raisons à cela, mais la principale semble être l’expérience acquise par le pays en matière de production de produits électroniques.

En outre, le Vietnam entretient des relations amicales avec les États-Unis depuis 2007. L’Inde, elle, vient seulement de se retourner vers Washington. Si les relations étaient longtemps fraîches, la visite du Premier ministre Narendra Modi au mois de juin dernier a marqué un rapprochement stratégique notable. Enfin, l’Inde est plus éclatée que le Vietnam, avec 29 régions qui opèrent selon leurs propres règles.

Apple et Google se tournent vers l’Inde

Pour autant, l’avenir semble radieux. Apple, par exemple, a décidé de se fournir auprès de l’Inde pour tout ce qui est composants et batteries pour smartphone. Google devrait aussi commencer à produire des téléphones Pixel en Inde d’ici au second trimestre de l’année 2024. Deux géants de la tech’ qui s’installent dans le sous-continent, voilà qui a de quoi attirer d’autres sociétés toutes aussi importantes !

3 réponses

  1. Avatar de Moietpaslui
    Moietpaslui

    Bah , et le jour ou l ‘Inde dépassera la Chine économiquement ,elle deviendra le principal adversaire des USA qui tenteront de l’abattre
    L’Europe elle n’est désormais + dans la course , exécutée par les USA avec le sabotage des gazoducs , ravie comme jamais de sa soumission !

    1. Avatar de Didge
      Didge

      Réponse d’ un gauchiste méprisant. Sans les américains ( pays démocratique) tu serais resté dans les couilles de ton père et tu ferais pas chier. Et ne ne surtout pas dire que c’est ces merdeux de ruscofs qui ont sauvé l’Europe…..ils n’ont jamais dépassé Berlin et même ça, ces dégénérés n’auraient jamais pu le faire sans un approvisionnement de folies de américains ( camions , tanks, avions , essence,…. ) ce sont juste des grandes gueules de malades qui font crever leurs peuples.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité