Bénin : Le collectif des producteurs de coton salue l’endurance de Talon

Bénin : Le collectif des producteurs de coton salue l’endurance de Talon

Aux dires des invités du chef de l’Etat, les résultats satisfaisants de cette campagne cotonnière déjouent toutes les prévisions.

Bénin : Les meilleurs cotonculteurs à l’honneur

A l’annonce d’un bilan non encore définitif de 4 mille tonnes de coton, les acteurs louent la prouesse du président de la République Patrice Talon. Le bilan, à mi parcours, de la récolte du coton de la campagne 2016-2017 est très positif, s’exclame le collectif des producteurs de l’or blanc, à sa rencontre hier avec Talon au palais de la Présidence.

Talon déjoue les pronostiques

Aux dires des invités du chef de l’Etat, les résultats satisfaisants de cette campagne cotonnière déjouent toutes les prévisions. Pour cause, à l’entame de la campagne, « pas 1 kg d’intrants n’était disponible », déclare Sabi Goni Nagayé l’ex président des Coopératives Villageoises des Producteurs de coton du Bénin.

Il pense surtout que Patrice Talon, en sa qualité de professionnel de l’or blanc, a su jouer sur ses relations pour pourvoir, en quantité suffisante, les intrants nécessaires au bon déroulement de cette campagne cotonnière. L’actuel président des Coopératives Villageoises des Producteurs de coton Tamou Bani, déclare que l’ensemble des producteurs est engagé à accompagner le président de la République dans sa volonté de développer la filière coton. «

Je suis très content de l’implication du chef de l’Etat. Il faut que tous les acteurs se rallient aux idéaux du Président », a-t-il dit.

En plus de la quantité encore présente dans les champs, les acteurs informent que la production cotonnière de 2016-2017 pourrait avoisiner les 5 mille tonnes comme l’avait souligné Patrice Talon lors de sa récente sortie médiatique.

La lenteur du processus de payement

Toutefois, la campagne cotonnière 2016-2017 n’est pas pour autant dénuée de toute irrégularité. Les acteurs, à travers leur porte-parole, dénoncent la lenteur liée au payement des frais de coton. Se posent aussi, les problèmes liés à l’évacuation définitive du coton des champs et au temps imparti pour l’égrenage complet du coton. A ces dysfonctionnements, le gouvernement entend apporter des réponses promptes et efficaces. L’autorité promet alors ramasser, égrener le reste du coton et payer tous les producteurs dans un délai de deux semaines.

Commentaires

Commentaires du site 14
  • Avatar commentaire
    Dresden 6 mois

    Les esclaves cotoniers remercient leur seigneur, oui. Occuper vous des pauvres paysants exposé aux pesticides déjà interdit depuis des decenies en Europe et au USA..le cancer vous guette alors que talons lui est épargné et regarde que son chiffre d’affaire se multiplier par X.

  • Avatar commentaire
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 6 mois

    Bénin : Le collectif des producteurs de coton salue l’endurance de Talon
    Read more at https://lanouvelletribune.info/2017/04/collectif-producteurs-coton-salue-lendurance-talon/
    ENFIN JE PENSE QUE L’HORIZON ASSOMBRI PAR LA SORCI…ERE ROSINE SOGLO COMMENCE PAR S’ECLAIRCIR …
    LE COLLECTIF DES PRODUCTEURS DE COTON EST LUCIDE CAR SELON UN ADAGE DE CHEZ NOUS IL FAUT AVOIR DE LA HAUTEUR POUR FELICITER TON ENNEMI S’IL FAIT BIEN .
    JE NE SUIS PAS SURPRIS CAR TALON VIENT DU MONDE COTON ET IL POURRAIT AVOIR COMME PSEUDO [ PATRICE TALON COTON ]
    IL RESTE AUX BENINOIS CONSCIENTS D’ACCOMPAGNER LE CHEF D’ETAT DANS SA LUTTE POUR LE BIEN ETRE DES COTONCULTEURS ET LA PROCHAINE CAMPAGNE VERRA LE BENIN UN CRAN DEVANT LE MALI DESIGNE MEILLEUR EN AFRIQUE DANS LE MONDE COTON .
    SALUT LE COMPETITEUR NE ET LONGUE VIE A CE COLLECTIF QUI DOIT S’ATTENDRE A DES ATTAQUES DES ENNEMIS INVERTE…BRES DE TALON !

  • Avatar commentaire
    Agriculteur 6 mois

    Concernant l’approvisionnement en engrais , Il n’est pas un genie !! Tout est disponible sur les marches internationaux . Avec une banque , on peut regler un navire de 30,000 tonnes ( NPK et/ou Uree ) en 3 mois incluant livraison !

  • Avatar commentaire

    Bonjour à tous…
    les commentaires qui sont hors sujet sont effacés.
    Vous devez poster des commentaires en rapport avec le contenu de l’article.

    • Avatar commentaire
      Septime Potan DAUDET 6 mois

      Vous n’avez pas attendu la fin de mon article car justement je démontre le lien du CFA avec le coton. SPD

      • Avatar commentaire

        Vos commentaires contenaient des “…” qui rendaient illisibles les commentaires.
        Au delà de ces ponctuations injustifiées, il ne faut pas recopier des contenus d’autres sites ici. Vous pouvez juste faire un “petit” résumé du contenu en question avec UN lien.

        • Avatar commentaire
          GbetoMagnon 6 mois

          les liens ( ex: https://www.lanouvelletribune.info ) , Sont acceptés par le site ? j’ai récemment eu l’impression que non.

          Sinon, si je peut me permettre SPD, effectivement un renvoi vers le site d’origine plus ton avis sur l’impact de la filière, ce serait plus percutant.

          L’essentiel est dans les conclusions que tu en tires, avec référence à l’article pour éclairer.

          • Avatar commentaire
            GbetoMagnon 6 mois

            “si je PEUX..”

  • Avatar commentaire
    Agriculteur 6 mois

    4000 tonnes et 5000 tonnes ? Mais y a t-il un editeur sur ce journal ? On parle de 400,000 tonnes et non 4000 .

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 6 mois

    ça ne sert à rien de lui tresser des couronnes de lauriers.

    “Il a su jouer des ses relations” pour vous fournir de l’engrais ? Et il vous les a vendu, je suppose.

    “la quantité encore présente dans les champs,” vous êtes payés pour ce qui est encore dans vos champs ?

    Ne mélangez donc pas affaires et politique. D’autant que tout n’est pas rose, si j’en juge par les plaintes pour retard de paiement..

    • Avatar commentaire
      Agriculteur 6 mois

      Exactement . Ceux qui se sont exprimes sont des chanteurs d’attalaku !