Des recherches en cours pour une lutte efficiente contre le Paludisme au Bénin

Des recherches en cours pour une lutte efficiente contre le Paludisme au Bénin

Alexis YEMALE: il faut dire que les recherches constituent également une priorité pour nous dans la lutte contre le paludisme

Saison des pluies au Bénin : un appel au don de sang

En marge de la journée mondiale de lutte contre le paludisme, le Programme National de Lutte contre le Paludisme au Bénin (PNLPB) annonce une série de recherches sur toute l’étendue du territoire. Ces recherches s’inscrivent dans le cadre de mesures structurelles en vue de combattre efficacement la maladie et d’obtenir des résultats probants.

Le paludisme tue beaucoup de personnes dans le monde et principalement dans les pays africains. Le Bénin par le canal de son Programme National de Lutte contre le Paludisme au Bénin (PNLPB) a pris des mesures préventives en la matière. Ces mesures passent par des recherches axées sur plusieurs paramètres. Selon le coordonnateur du PNLPB, la distribution des moustiquaires imprégnées à longue durée d’action est l’arme la plus efficace. Toutefois, « il faut dire que les recherches constituent également une priorité pour nous dans la lutte contre le paludisme. Actuellement, il y 6 centres de recherches qui sont conviés pour travailler sur toute l’étendue du territoire dans tous les départements », confie Alexis YEMALE le coordonnateur du PNLPB.

Toutes ces recherches vont permettre d’élaborer une politique d’adaptation face aux contingences éventuelles de la maladie. Le coordonnateur du PNLPB explique : « Les experts de ces centres  vont faire deux passages dans toutes les zones pour déterminer la résistance des vecteurs aux différents insecticides que nous utilisons, que ça soit pour l’utilisation intra domiciliaire, que ça soit également pour les moustiquaires imprégnées d’insecticides à longue durée d’action.  Ces recherches se font dans le cadre de la présomption du contact ».

Dans le cadre de la prise en charge du paludisme, le PNLPB mène également des études pour constater si les méthodes thérapeutiques répondent continuellement à la maladie. Ces études visent à adopter au besoin une politique d’actualisation des produits pharmaceutiques. Alexis YEMALE : « Il y a également une recherche qui est en train d’être faite qu’on appelle “le test d’efficacité thérapeutique”, ceci pour voir si les médicaments que nous utilisons sont toujours d’actualité ». Le PNLPB s’engage ainsi à enrayer la maladie qui constitue, selon les médecins, la première cause de consultation dans les hôpitaux.

Aujourd’hui est la journée mondiale de lutte contre le paludisme. Le Bénin n’entend pas rester en marge de cette célébration. Des actions concrètes sont posées à travers le Programme National de Lutte contre le Paludisme au Bénin PNLPB.

Journée mondiale de lutte contre le paludisme : le Bénin s’y conforme

A l’instar de nombreux pays, le Bénin célèbre en ce jour la journée mondiale de la lutte contre le paludisme. Le Programme National de Lutte contre le Paludisme au Bénin PNLPB a pris bien de dispositions allant dans le sens d’une lutte efficace contre la maladie. Au menu, plusieurs activités sont prévues. Alexis YEMALE est le coordonnateur du PNLPB : « Nous distribuons des moustiquaires à toute la population surtout aux femmes enceintes et aux enfants qui constituent les principales cibles. La politique de distribution se fait tous les 3 ans dans le pays. Cette année, il y a une campagne de distribution de masse ».

En dehors de ces distributions périodiques de moustiquaires, le PNLPB compte éradiquer le mal à travers une planification touchant directement les couches les plus vulnérables. Alexis YEMALE : « Pour cela, il y a des actions qui sont menées à l’endroit de ces femmes au cours de la consultation prénatale dans nos formations sanitaires. Les moustiquaires sont également données aux femmes lors de la vaccination des enfants à l’âge de 9 mois et au cours des vaccinations de la rougeole, … »

Toujours dans le cadre de cette journée de lutte contre le paludisme, il est prévu une série d’activités qui vont se dérouler sur 15 jours. L’une de ces activités, est la marche dénommée “MARCHE DES MILLES FEMMES CONTRE LE PALUDISME“. Elle aura lieu le samedi 29 avril prochain précisément dans 4 jours.

Commentaires

Commentaires du site 0