CHD Borgou-Alibori : Le gouvernement rejette une offre de don de matériel sanitaire de la France

CHD Borgou-Alibori : Le gouvernement rejette une offre de don de matériel sanitaire de la France

Le ministre de la santé Alassane Séidou, pour justifier ce refus, déclare que le matériel offert par la mairie d’Orléans est obsolète.

Bénin : La Plateforme Médias et Santé obtient le soutien du ministre Alassane Séïdou

Depuis 2015, sur demande de la municipalité de Parakou, la mairie d’Orléans a fait un don de matériel sanitaire au Centre Hospitalier Départemental CHD Borgou-Alibori. Le matériel n’est toujours pas réceptionné par l’hôpital à ce jour. En effet, le gouvernement béninois a rejeté ce don pourtant nécessaire au bon fonctionnement du CHD Borgou-Alibori.

Il affirme que le matériel n’est pas de dernière génération. Alassane Séidou se targue de ce que, le Programme d’Action du Gouvernement a prévu un investissement conséquent en vue de la réhabilitation du CHD Borgou-Alibori avec du matériel flambant neuf.

En attendant, la date imprécise de l’exécution de ce projet à travers le PAG, le premier hôpital de référence de Parakou souffre d’un besoin urgent de matériel. De nombreux patients en pâtissent chaque jour car, on dénombre des morts et des morts dans cet hôpital par défaut de matériel de soins.

Ce qui inquiète encore plus certaines indiscrétions, c’est l’impact, du rejet du matériel par l’Etat béninois, sur les rapports qu’entretiennent les deux communes Parakou et Orléans. Surtout quand on sait que, c’est la commune de Parakou qui en a fait la demande et que le matériel est déjà octroyé et disponible. Bien de questions se posent sur les orientations futures des relations entre Parakou et la ville d’Orléans en France.

Commentaires

Commentaires du site 17
  • Avatar commentaire
    Napoléon1 7 mois

    Toute la bizarrerie se situe là: quand on construit des hôptitaux sans matériels de soins. On inaugure pas un hôpital pour attendre après du matériel et les équipements de soins qu’il faille quemender quelque part.
    D’ordinaire tout cela se prévoit dans le projet de réalisation d’un tel objet jusqu’aux coûts annuels du personnel et de l’entretien. Sans que tout le financement d’un tel Objet n’est pas bouclé, le projet n’est pas démarré.
    Mais la réalité du Bénin nous montre que même si tout est planifié et bouclé dans les règles de l’art, il se trouve toujours des gens qui font seulement réaliser une portion du projet et le reste passe aux détournements, en passant par le vole des équipements et autres matériels de soins par le personnel et les étudiants en stage (qui volent parfois des appareils de dialyse pour aller s’exercer en privé et prendre de l’argent aux gens).
    C’est dans ce désordre que nous évoluons au Bénin.

  • Avatar commentaire
    Martial MEHOU-LOKO 7 mois

    Tu ne peux pas acheter une mobilette, on te donne un vieux vélo qui roule. Tu es fier, tu refuses. Va à pied, c’est du sport…

  • Avatar commentaire
    `Le Boss 7 mois

    du n’importe quoi. avec se gouvernement quand les ministres parlent comme des racoleurs dans les auto gare. ce materiel peut servir a d’autres centres de sante. combien de centres de sante au benin sont dotes du meme type de materiel que talon et son ministre appelle d’une autre generation. c’est domage oh oh oh……

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 7 mois

      “… les ministres parlent comme des racoleurs dans les auto gare” 🙂 🙂 Mdr !

      “Le boss”, je kiffe ton style !!

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 7 mois

    “la dictature du mendiant”. Tu demandes on te donne et ça joue les princes.
    La prochaine fois qu’il sera hospitalisé, qu’on évacue le Ministre sur Parakou…

    Le gouvernement rejette ce qu’il ne fournit pas aux hôpitaux et dont ils ont besoin.

    Son avis a été demandé au personnel de l’hôpital de Parakou ? Une interview de ce qu’en pense quelqu’un de l’hôpital ?

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 7 mois

      GbetonMagnon
      Je te croyais plus intelligent

      • Avatar commentaire
        GbetoMagnon 7 mois

        Eh, le déboucheur de bidets ! Tu penses vraiment que tes avis m’importent ?

        Quand tu demandes un don, tu prends ce qu’on te donne et tu en fais ce que tu veux.

        Si tu te sens vexé de la nature du don, tu ne demandes plus rien !! Et tu subviens tout seul à tes besoins.

        • Avatar commentaire
          madampol 7 mois

          Wouahou Gbeto ! Je t’ai connu plus mesuré, lol😀

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 7 mois

    “la dictature du mendiant”. Tu demandes on te donne et ça joue les princes.
    La prochaine fois qu’il sera hospitalisé, qu’on évacue le Ministre sur Parakou…

    Le gouvernement rejette ce qu’il ne fournit pas aux hôpitaux et dont ils ont besoin.

    Son avis a été demandé au personnel de l’hôpital de Parakou ? “LNT” pourrait nous donner une interview de ce qu’en pense quelqu’un de l’hôpital ?

  • Avatar commentaire
    Breizh 7 mois

    Vous êtes aussi riche que ça au Benin !je regrette donc d’avoir donner 2000 euros pour une assos au Benin.
    Je prefere donc donner à un pay qui a besoin.
    Merci lau gouvernement et au président béninois de m’avoir éclairci .
    Je vais partager sur les réseaux sociaux
    Bonjour d Europe .

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 7 mois

      Voilà encore un pauvre qui se met en scène . Toi là ; tu as 100 euros sur toi depuis le 1er Mai ???
      Un cas social vivant sur le dos du contribuable qui prétend être donateur de 2000 euros à une association fantôme . Vas ; Vas là-bas .

      • Avatar commentaire
        Breizh 7 mois

        Tkt je suis deja venu au Benin ,Afrique ,Asie……
        Je n’ai pas besoin de l état francais pour me survenir …je travail à mon compte .donc c est moi qui en donne à l état francais.

        C’est plutôt de la colère et de l ironie a l encontre de l état beninois,quand j ai visité des centres hospitaliers,
        Des maternités et dès dispensaires dans des zones éparses du Benin.
        Refuser du matériel de 10 à 15 ans je trouve ça dommage ,ils préfèrent avoir du matériel dernier cri, alors que des personnes ne mange pas à leur faim.
        PS : j ai beaucoup d’estime pour le peuple béninois et je ne cesserai pas d aider votre pays .

  • Avatar commentaire
    B!g 7 mois

    C’est quand meme curieux cette attitude irresponsable et peu diplomatique. Le besoin est pressant, des patients décèdent faute de soins, et on se permet de refuser un don, sous prétexte que c’est vétuste. Vétuste n’est pas gaté!

    Si on doit attendre la realisation du PAG pour equiper de materiels flambants neufs hyper chers, les poules auront déjà des dents. A voir comment ce régime de voyous a du mal à mobiliser les ressources

    • Avatar commentaire
      Joeleplombier 7 mois

      Big
      Soyons sérieux . Pensez-vous que ce refus n’est pas dans l’intérêt des patients, du pays.
      Par ce que c’est un don de la ville d’Orleans , donc c’est profitable à ce centre de santé de notre pays.
      Vous connaissez la ville d’Orleans ???? Cette ville n’a pas les moyens d’offrir du matériel de santé fonctionnel à un établissement de santé en Afrique.
      Cette ville se débarrasse de ferrailles sans frais . Honte à vous et merci pour la vigilance et ce refus poli de monsieur le ministre de la santé .
      Pauvre Afrique. Pauvre de mon pays.

  • Avatar commentaire
    Tchite' 7 mois

    Si c’est obselette, c’est obsolète, obsolète. Néanmoins, le plus grand blocage, n’est pas que le matériel soit obsolète, mais la corruption andémique, la lenteur et le manque de volonte’ politique depuis les anciens gouvernements a’ rendre nos centres hospitaliers et universitaires des réference en matière d’équipements et des soins de bonne qualité et de derniere génération.