France : Un second tour de l’élection présidentielle sous haute sécurité

France : Un second tour de l’élection présidentielle sous haute sécurité

Les mesures de sécurité en marge du second tour de l'élection présidentielle française, sont à leur comble.

France : Une ONG accuse Edouard Philippe d’être impliqué dans “le pillage de l’uranium” au Niger

D’après rfi, le vote de demain est placé, comme il y a 15 jours, sous haute surveillance.

La France, toujours en état d’urgence, les forces de sécurité seront massivement mobilisées ce dimanche 7 mai. Selon rfi, plus de 50 000 policiers et gendarmes seront déployés à travers toute la France demain dimanche. Le ministère de l’Intérieur indique que,  ils seront chargés, conjointement avec les militaires de l’opération Sentinelle et des polices municipales, de sécuriser les 66 546 bureaux de vote de la France métropolitaine et « d’intervenir immédiatement en cas d’incident ».

On apprend que ce sont 12 000 policiers et gendarmes qui seront mobilisés en région parisienne pour assurer la sécurité des opérations de vote, mais aussi celle des éventuels rassemblements populaires. Notamment, les rassemblements liés aux célébrations de victoire ou manifestations de contestation.

La mobilisation de cet arsenal sécuritaire s’inscrit dans la prévention des éventuels soulèvements comme ce fut le cas au premier tour du 23 avril dernier.

Commentaires

Commentaires du site 0