Bénin : le basketteur Ian Mahinmi échange avec le ministre Homéky

Bénin : le basketteur Ian Mahinmi échange avec le ministre Homéky

Le basketteur français d’origine béninoise Ian Mahinmi, est depuis le mercredi 14 juin 2017 au Bénin. Hier jeudi, il a échangé avec le ministre des sports Oswald Homéky sur le volet sport du Programme d’action du gouvernement et sur le développement du basket-ball béninois, avant d’échanger avec les médias sur sa carrière.

Camp Ian Mahinmi: Des jeunes initiés aux fondamentaux de la discipline

Le champion 2011 de la Nba avec les Mavericks Dallas, Ian Mahinmi, est de retour sur la terre de son père après 28 d’absence.

Et il a été reçu hier jeudi 15 juin 2017, par le ministre des sports Oswald Homéky. Les deux hommes ont discuté de l’attachement du joueur à son pays. Ils ont abordé les questions liées au développement du basket-ball béninois, et surtout de ses projets et de l’accompagnement qu’il entend apporter au gouvernement. Le joueur des wizards Washington s’est dit très fier de ce retour. Un retour qui est motivé par un camp de basket-ball qu’organise la Fédération béninoise basket-ball (FBB), présidée par Alex Paraiso. Ian Mahinmi a déclaré qu’il fera du camp de basket-ball une réussite. Avec sa fondation «I am fondation», il envisage développer l’esprit de leader chez les jeunes, et ceci à travers le basket-ball. Et il veut être l’ambassadeur du sport béninois en général et du basket-ball béninois en particulier.

Le ministre souhaite que le partenariat qui naît entre lui et la fédération béninoise de basket-ball prospère afin que les objectifs de la fondation puissent être atteints. Pour lui, ce que le Bénin attend de ses fils est qui reviennent, ce n’est pas de l’argent. C’est plutôt «leur  implication, leur image, leur volonté de nous aider dans la formation des formateurs, de nous aider dans le besoin de matériels, de nous aider dans l’organisation des camps, de nous aider à révéler le Bénin».

L’objectif, selon le président de la Fbbb Alex Paraïzo est de voir à court moyen et long terme comment amener les jeunes à s’adonner à la pratique du basket-ball. C’est aussi comment faire pour ouvrir la porte des États-Unis afin de faciliter leur entrée dans la NBA, qui est le championnat le plus relevé au monde e matière du basket-ball.

Une ascension rapide

Ian Mahinmi a tenu aussi une conférence de presse hier. Il a été question pour le joueur de parler de sa carrière, de la mission de sa fondation et de son envie d’accompagner le développement du basket-ball béninois. Né le 5 novembre 1986 à Rouen d’un père, originaire du Bénin et d’une mère, originaire de Jamaïque, le basketteur de 2 mètres 11 a laissé le football pour le basket-ball à 11ans. Il devient très amoureux de cette discipline et devient un pivot. C’est un joueur qui défend sur les gros gabarits. Il a signé sa première licence de basketteur à Rouen avant d’aller au centre de formation du Havre. Il intègre,  à 15 ans, l’équipe junior de France. A 16 ans, Ian passe professionnel au Havre avant d’être drafté (comparable à une bourse de joueurs qui vont débuter dans la ligue : lors d’une soirée où sont réunis le commissaire de la NBA) par les Spurs de San Antonio à 18 ans. Il retrouve la Nba à 20 ans. Quelques ans après il s’est demandé comment partager sa passion avec d’autres. C’est ainsi qu’il a commencé par les camps pour des jeunes où est né sa fondation. Rappelons que pour la nouvelle saison 2017/2018 son salaire avec les Wizards de Washington tourne autour de  16 millions de Dollars, soit près de 10 milliards de FCFA.

Palmarès de Ian Mahinmi

  • Champion NBA avec les Mavericks de Dallas en 2011.
  • Champion de la Conférence Ouest en 2011 avec les Mavericks de Dallas.
  • Champion de la Division Centrale en 2013 avec les Pacers de l’Indiana.
  • Drafté en 28e position de la draft 2005 par les Spurs de San Antonio.
  • Vainqueur de la Coupe de France : 2007.
  • Sélectionné pour le NBA D-League All-Star Game 2008.
  • Sélectionné au poste de pivot de la “2007-08 All-NBA Development League First Team”

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 5 mois

    Celui-là son rôle de ministre des sports est de recevoir des célébrités et s’en servir pour se faire de la publicité.
    Je ne sais pas l’idée que se fait ce colporteur de Joncquet de la mission d’un ministre des sports .
    Pauvre de mon pays.