Bénin – Remise de subventions sportives: Plus de 500 millions pour appuyer les activités des fédérations

Bénin – Remise de subventions sportives: Plus de 500 millions pour appuyer les activités des fédérations

Les fédérations sportives du Bénin ont reçu ce mercredi 12 juillet 2017, les subventions de l’Etat pour le compte de l’année 2017, dès mains du ministre des sports Oswald Homéky. Plus 500 millions franc Cfa ont été répartis à 29 fédérations.

Création des associations sportives communales : Homéky échange avec les maires

Le ministre des sports Oswald Homéky a tenu hier mercredi, les promesses faites en novembre 2016 aux fédérations sportives. Comme l’a rappelé le directeur des Sports d’élite, Bonaventure Koffi Codjia, le ministre a promis non seulement d’augmenter les subventions que l’Etat octroie aux Fédérations sportives, mais aussi de le faire en début d’année.

Compte tenu de certaines contraintes indépendantes de la volonté du ministre comme les arbitrages entre les différentes fédérations et le ministère des sports, la remise des subventions a connu un léger retard. Mais depuis hier, les fédérations sont rentrées en possession des chèques. Pour une fois, ces subventions viennent à temps pour leur permettre de mener à bonne date leurs activités. Le ministre met ainsi fin à une certaine habitude qui fait que les subventions sont remises vers la fin de l’année.

29 fédérations ont reçu leur chèque et peuvent en même temps se présenter au niveau du service financier du ministère pour recevoir l’argent en espèces. Mieux, les subventions ont connu une augmentation substantielle. Ainsi, quatre fédérations obtiennent 40 millions de franc Cfa chacune, 30 millions pour la fédération de pétanque, sept fédérations ont eu chacune 20 millions. Certaines fédérations ont reçu des montants jamais obtenus avant 2017.

Le ministre Oswald Homéky a renouvelé son engagement à faire en sorte que les subventions de l’Etat aux fédérations leur parviennent dans les meilleurs délais, et de préférence en début d’année.

«Le choix que nous avons fait de renforcer les ressources mises à votre disposition, obéît à notre volonté de faire en sorte que vos différentes disciplines sportives puissent vraiment exister et permettre au Bénin de se révéler», a insisté le ministre Homéky.

Mais, il précise un certain nombre de préalable. Il s’agit des réformes qui désormais vont conditionner l’éligibilité des fédérations aux subventions de l’État. Entre autres, obligation est faite aux fédérations de respecter les textes, de tenir à bonne date les élections, d’avoir un siège et un bureau exécutif qui fonctionnent en bonne et due forme, de présenter un programme d’activités, de tenir un championnat national, de promouvoir les disciplines au plan national et de faire des choix judicieux pertinents et opportuns, en ce qui concerne la participation aux compétitions internationales.

Les fédérations ont désormais aussi l’obligation de compte rendu sur les activités menées au cours de l’année, mais aussi sur l’utilisation des subventions reçues. L’option du gouvernement est de prioriser la tenue des championnats nationaux, la promotion des discipline dans les douze départements de notre pays, et la participation aux compétitions sous régionales.

«Désormais, nous allons effectuer un suivi régulier», informe le ministre qui poursuit «il est une évidence que la subvention est une contribution à l’effort des fédérations».

Ainsi, le ministre des sports après avoir relevé le défi de la relance du championnat national, vient d’en relever un autre.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    Aimé K. 1 mois

    L’espoir est toujour permit les amis, et seul, ceux qui rêve peuvent voir un 1jour leur rêve se réaliser.Battons nous toujour et encore..

  • Avatar commentaire
    aziz 2 mois

    500 briques…pour quels resultats espérés..à court et moyens termes… rien !!!

    En dehors de yarigo et sa concitoyenne….il n’ ya rien..à attendre..des beninois..dans toutes les disciples

    En dehors d’ un championnat de mauvaises gestion,des turpitudes,de cupidité..et de détournements..et l’invocation des forces maléfiques..les beninois…sont nuls en tout

    • Avatar commentaire
      ALLOMANN 2 mois

      @Aziz mon frère, laisse-nous un peu d’espoir quand même…..(rires). Je comprends ta rage, mais il faut quitter Dakar pour aller chausser les bottes afin de combattre les inondations à Cotonou…..

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 2 mois

    IL faut penser a une reddition de comptes a la fin de la saison. Sinon rien ne se fera de positif pour le developpement des activites de ses federations.