Côte d’Ivoire : la lune de miel entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara définitivement terminée

Côte d’Ivoire : la lune de miel entre Guillaume Soro et Alassane Ouattara définitivement terminéePhoto : Reuters

Pour ceux qui en doutaient encore, c'est réellement le clap de fin. Après de nombreuses mésententes, des polémiques, les ivoiriens ont eu ce jour la preuve de la fin d'une ère, mais surtout le début d'une guerre sournoise aux conséquences imprévisibles.

Lutte contre le terrorisme : L’UEMOA, toujours à la recherche de solutions

Alassane Ouattara et Guillaume Soro ont toujours été liés. Et ce lien s’est renforcé lors de la crise de 2011 qui a vu M. Ouattara et ses partisans affronter (politiquement, mais aussi militairement) le camp de Laurent Gbagbo. A cette époque, Guillaume Soro pourtant ministre de Gbagbo allait changer la donne en s’alliant aux adversaires de celui-ci. 

Une alliance qui a permis à l’actuel homme fort de la Côte d’Ivoire d’étendre son influence, mais aussi de gagner le soutien des rebelles tenus en respect par Guillaume Soro. Avec l’appui de la France, les dés étaient pipés pour l’ex-président, Laurent Gbagbo. Logiquement, après la défaite de celui-ci, les deux hommes ont largement eu le temps de se remercier mutuellement tout en célébrant leur amitié renouvelée. Tel un enfant prodigue, Guillaume Soro a eu droit à tous les honneurs… Ministre, puis président de l’Assemblée nationale (PAN) à deux reprises, il avait su se rendre important.

Les ambitions de l’un ne vont pas dans le sens de l’autre

Mais Guillaume Soro voit plus loin. L’homme a envie de prendre la tête du pays un jour. Une ambition qui ne semble pas trouver l’assentiment de M. Ouattara qui a un tout autre plan. Les premières divergences apparaissent. Certains accusent le PAN de tirer les ficelles dans des sordides affaires de mutinerie. Des accusations jamais prouvées et toujours rejetées par le camp Soro. Un de ses proches est épinglé dans une affaire de cache d’armes, mais Soro reste imperturbable.

Quand on leur demande si leurs relations se sont détériorées, les deux amis hier s’en amusent et nient. Mais en privé, ce n’est le même langage qui est tenu. Pis, les proches de Soro se sont mis en l’espace de quelques mois à attaquer leurs désormais rivaux proches de Ouattara. Et depuis ça sentait déjà le roussi.

Tous les observateurs attendaient la preuve ultime de la fin de la lune de miel entre les deux camps. La preuve a fini par tomber ce samedi 9 septembre. Lors du congrès du RDR, parti présidentiel, Guillaume Soro était le grand absent. Une absence confirmée par l’intéressé qui affirme n’avoir pas été associé à l’événement. Désormais les jeux sont clairs, et une nouvelle ère s’ouvre dans ce qu’on peut désormais appeler la guerre entre Ouattara et Soro.

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    OUATTARA 2 mois

    De toute façon l’un décide de se retirer de la course présidentielle de 2020 et l’autre SORO n’a pas encore dis son dernier mot

  • Avatar commentaire
    Stephen Kouadio 2 mois

    Il y a un temps pour tout…..rien ne reste figé indéfiniment.surtout pour genre de pacte…….
    ” quelque soit la durée de la nuit,le jour fini toujours par se léver”

  • Avatar commentaire
    Tchite' 2 mois

    Le mal est fait, Soro a été naif, en faisant confiance au vampire de Siandou (Out à Rat zone) et pire en trahissant Gbagbo et en détruisant la CI. Ouatara et les siens n’ont pas de coeur et ne tiennent pas leur promesses. Satan/Mammon est leur maître.

  • Avatar commentaire
    Bio Awali 2 mois

    Charles Bregoudé disait lors d’un meeting en 2011: tout ce qu’on fera à un rebelle, il restera toujours rebelle. Soro veut retourner dans son camps de rebelle

  • Avatar commentaire
    Issaka BOUKARI 2 mois

    Dieu est le seul juge juste.La vérité finira par être connue et les uns et les autres vont tirés les leçons. Je suis béninois mais j’aime la CI car mes parents sont encore là. On n’avait pas besoins d’autant de crimes pour accéder au pouvoir et pire encore on juge un seul camp

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er 2 mois

    Ces deux valets de la France n’ont qu’à s’affaiblir pour préparer le terrain et le retour au camp Gbagbo. C’est la justice divine qui frappe ainsi à la porte de la CI.

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 2 mois

    S’ils peuvent s’entretuer, justice morale serait rendue a des milliers de victimes innocentes ivoiriennes