Côte d’Ivoire : accusé d’avoir insulté le parti de Ouattara, Guillaume Soro dément

Côte d’Ivoire : accusé d’avoir insulté le parti de Ouattara, Guillaume Soro dément

La tension palpable entre Ouattara et Soro continue d'empoisonner la vie politico-mediatique de la Côte d'Ivoire. Après une information relayée par la presse ivoirienne, le président de l'Assemblée nationale a réagi.

Mutineries en Côte d’ivoire : Ouattara a payé les mutins

Il nie tout en bloc. Non, Guillaume Soro, ancien fidèle des fidèles d’Alassane Ouattara n’a pas insulté son parti contrairement à ce que la presse ivoirienne avait relayé. En effet d’après un article d’un journaliste ivoirien, Guillaume Soro aurait traité, sur Twitter, le dernier congrès du RDR (parti de Ouattara) de panier à crabes.

Une déclaration qui a indigné le président de l’Assemblée nationale qui l’a fait savoir via un communiqué signé par son chef de cabinet :

«A l’évidence, le sombre dessein de l’auteur de cet article et de sa rédaction n’est autre que de jeter un discrédit sur le Président de l’Assemblée nationale et semer la discorde entre lui et le Chef de l’Etat, d’une part, et le RDR d’autre part. En tout état de cause, le Président SORO Kigbafori Guillaume n’a jamais tenu les propos qui lui sont prêtés et cela reste vérifiable sur son compte Twiter. Il ne se reconnait nullement dans ces allégations infondées qui n’engagent que leurs auteurs et contre lesquels il s’insurge, » pouvait-on lire dans ce communiqué.

Ces derniers mois les partisans de M. Soro s’en sont pris à de nombreuses reprises au camp du président Ouattara. Lors de la dernière rencontre du RDR, Guillaume Soro à brillé par son absence alimentant encore plus la rumeur sur les dissensions entre les deux anciens alliés.

Commentaires

Commentaires du site 0