Jeux universitaires du Bénin: Oswald Homéky et Donald Acakpo lancent l’édition de la renaissance

Jeux universitaires du Bénin: Oswald Homéky et Donald Acakpo lancent l’édition de la renaissance

Après deux années de léthargie, les Jeux universitaires du Benin renaissent de leurs cendres. L’édition de la renaissance a été lancée ce mardi 21 novembre 2017 au stade Général Mathieu Kérékou de Kouhounou à Cotonou, par le ministre Oswald Homéky.

Samuel Eto’o veut accompagner la relance du sport béninois

La fête sportive des universités publiques et privées du Bénin est lancée. C’est par une caravane que les 16 universités publiques et privées ont annoncé les couleurs de cette édition, celle qui devrait poser les bases d’un renouveau du sport universitaire, et qui va durer 16 jours. 

Selon le directeur de l’Office béninoise des sports scolaires et universitaires (Obssu) et sous le leadership du ministre des sports, l’équipe d’organisation a travaillé d’arrache-pied pour instaurer un format amélioré des jeux universitaires. Il a indiqué que désormais ces jeux vont passer par les inter-facultés pour créer une réelle émulation sportive dans les universités. Pour Donald Acakpo, ces jeux visent à détecter et à former les talents pour en faire une base d’appui et de renforcement des équipes nationales, et préparer une relève de qualité dans toutes les disciplines sportives.

La compétition réunit près de 1000 athlètes pour plus de 60 matchs, avec en prime des soirées récréatives qui vont être animées par les différentes universités participantes. Le directeur général de l’Obssu a annoncé l’intégration dès 2018 d’une dimension régionale et Internationale, avec l’arrivée de pays comme la France, le Togo, la Côte-D’ivoire, le Ghana et le Nigeria, qui en ont déjà fait la demande.

Pour sa part, le ministre du Tourisme de la culture et du sport, a rappelé que depuis 2016, le gouvernement a entrepris d’aller à la rencontre des talents sportifs.

« Nous sommes ici ce soir pour consacrer le nouveau départ du sport de compétition dans les universités béninoises », a laissé entendre Oswald Homéky.

L’Injeps gagne son premier match au basketball

C’est le basketball qui a eu l’honneur d’ouvrir la compétition par la rencontre entre l’Injeps et Véréchaguine. Une rencontre de belle facture où les jeunes ont montré un peu de leur talent. Après un début de rencontre poussif des deux côtés, le jeu a gagné en intensité. Multipliant les maladresses, les joueurs de Véréchaguine ont vite perdu pieds.

Alors, ceux de l’Institut national de la jeunesse, de l’éducation physique et sportive (Injeps) ont imprimé du rythme à la rencontre. Ils vont prendre le contrôle de la partie et ne seront jamais inquiétés outre mesure. Logiquement, ils vont remporter ce premier match au terme des quatre quart temps (83-26). La compétition se poursuit ce mercredi 22 novembre 2017 au niveau du basketball, du handball et du football.

 

Commentaires

Commentaires du site 0